Nationale

#TITRE

332

Les aides arrivent aux sinistrés du séisme de Médéa

4 juin 2016 | 18:52
Nabil B.

Après les premières heures d’hésitation qui ont suivi la violente secousse tellurique qui a frappé le 29 mai la région de Mihoub, l’aide matérielle en tentes et en couvertures ainsi que l’approvisionnement en denrées alimentaires arrivent progressivement aux populations des zones sinistrées.

Ainsi, il a déjà été installé un camp de toile au stade communal de Mihoub où toutes les commodités ont été prévues pour accueillir les familles dont les habitations ont été classées rouge.

Pour éloigner tout risque de pertes en vies humaines et de nouveaux dégâts, les équipes du CTC poursuivent leurs opérations de diagnostic et d’expertise qui ont touché, à la date du 2 juin, 2 619 constructions, dont 2 426 individuelles, 166 collectives, 4 structures administratives, 15 établissements scolaires, 2 structures sanitaires, 4 structures sportives et culturelles et 2 autres installations.

Selon des informations parvenues de source officielle, il a déjà été distribué un lot de 257 tentes aux familles sinistrées dont les habitations ont été classées orange et rouge, alors que 80 autres tentes ont été érigées au stade communal de Mihoub dont les réseaux d’eau, d’assainissement et de voirie ont été réhabilités.

Par ailleurs, un lot de 150 tentes est mis à la disposition des secouristes pour recevoir les familles sinistrées et, en parallèle, il a été établi des décisions d’attribution d’un quota de 288 aides rurales, nombre susceptible d’être revu à la hausse en fonction de l’avancement de l’opération d’expertise de l’organisme de contrôle technique.

En outre, la wali de Médéa, Mostefa Layadi, s’est rendu jeudi sur les lieux du sinistre pour s’assurer du bon déroulement de l’opération de prise en charge des aides aux populations. L’occasion aussi de rencontrer les élus des 8 communes sinistrées ainsi que les citoyens représentant les différentes fractions et localités touchées par le séisme.

Au cours de sa visite, le wali a sommé les directeurs de l’exécutif concernés de tout mettre en œuvre pour renforcer le nombre d’entreprises intervenant dans les opérations de réhabilitation des logements publics locatifs et, en même temps, d’accélérer la distribution des tentes aux citoyens dont les habitations ont été classées rouge et orange.

Hier, le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Nourredine Bedoui, avait donné « carte blanche » aux autorités locales pour qu’elles prennent les mesures à même d’aider la population des zones affectées par le séisme.

« Il ne faut pas hésiter à prendre les mesures qui s’imposent pour faire face à la situation exceptionnelle que vit la région. Il faut que les citoyens se sentent pris en charge par l’Etat, qu’ils sentent également que les pouvoirs publics sont à leur côté et qu’ils font tout pour atténuer leur souffrance « , a déclaré M.Bedoui à l’issue d’un point de situation sur le séisme de Mihoub, présenté au siège de la wilaya.

Il a assuré que des crédits et subventions financières seront dégagés pour entamer, dans les meilleurs délais possibles, les opérations de réhabilitation des habitations et des édifices endommagés par le séisme.

Le ministre de l’Intérieur a insisté sur l’efficacité des actions qui seront entreprises dans le cadre de la gestion des effets de ce séisme, estimant « vital que le citoyen ne se sente plus livré à lui-même », et qu’il bénéficie du soutien et de l’accompagnement des pouvoirs publics.

Les autorités locales ont été invitées, par ailleurs, à coordonner leurs actions et à mobiliser tous les moyens, humains et matériels, pour permettre à la vie de reprendre rapidement son cours normal dans la région.

De son côté, la ministre de la Solidarité, de la Famille et de la condition féminine, Mounia Meslem, a indiqué que les cellules de proximité de la région vont devoir redoubler d’efforts et se rapprocher davantage des sinistrés. Elle a annoncé, à cet égard, l’élaboration d’un plan d’accompagnement des sinistrés, à l’occasion du mois sacré de ramadhan, assurant que ce travail de prise en charge sera étendu sur toute la période estivale de façon que les sinistrés puissent reprendre une vie normale.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter