Monde

#TITRE

612

« Les aéroports et les ports saoudiens seront nos prochaines cibles »

27 mars 2017 | 19:57
D. Z et agences

Le porte-parole adjoint de l’armée yéménite, Aziz Rached, a déclaré que les missiles stratégiques dont dispose l’armée pourraient déséquilibrer les rapports de force vis-à-vis de l’Arabie saoudite.

Interviewé par la chaîne de télévision Al-Mayadeen, Aziz Rached a déclaré que les bases militaires, les aéroports et les ports de l’Arabie saoudite seront les prochaines cibles des missiles yéménites, rapporte le site iranien francophone Press TV.

Entre-temps, l’unité balistique de l’armée yéménite (fidèle à l’ex-président Ali Abdallah Saleh) appuyée par les forces populaires d’Ansarullah a tiré, dimanche 26 mars, un missile de type Somoud (résistance) sur une base militaire saoudienne à Najrane, dans le sud de l’Arabie saoudite, rapporte la chaine Al Manar.
Le missile a atteint sa cible avec précision, a affirmé une source militaire.

Ce nouvel exploit intervient deux ans après le début de la résistance du peuple et des forces yéménites face à l’agression militaire saoudo-US contre leur pays. Par ailleurs, plusieurs soldats saoudiens ont été tués et blessés par une attaque des forces yéménites contre une base militaire à Jizane, située à l’extrême sud-ouest de l’Arabie saoudite.

Selon Al-Mayadeen, l’armée yéménite et les forces d’Ansarullah, ont lancé, dimanche 26 mars, des attaques d’artillerie contre trois bases militaires à Jizane, infligeant de lourds dégâts matériels à l’armée saoudienne.

Ces attaques ont causé des explosions et incendies dans les trois bases.6,8 millions yéménites risquent la famineCependant au niveau humanitaire, l’ONG Oxfam International a publié un rapport particulier sur les conséquences de cette guerre injuste, et ce à l’occasion du 2e anniversaire de l’agression militaire saoudo-US contre le Yémen.

Conformément à ce rapport, plus de trois millions de Yéménites ont été forcés de quitter leur foyer tandis que des milliers d’autres souffrent de la pénurie d’alimentation. « Presque 17 millions de Yéménites, c’est-à-dire 60% de la population ont du mal à se procurer de denrées alimentaires et 6,8 millions risquent la famine », selon ce rapport.

Par ailleurs, le directeur du « Centre allemand pour les études sur l’Eurasie », Manuel Ochsenreiter, dans une interview accordée à l’agence de presse iranienne Tasnim, estime que « l’Arabie saoudite est un important partenaire pour l’Europe, aussi bien que pour les États-Unis ». 

« Ce qui explique le silence des dirigeants occidentaux envers les crimes commis par Riyad au Yémen », ajoute le politologue. 
Et d’ajouter : « Dans la guerre médiatique dont on est témoin aujourd’hui, les civils yéménites ne peuvent pas faire entendre leur voix aux Parlements européens.

Il me semble, même, que la plupart des parlementaires allemands, français, italiens ou britanniques, ne savent rien sur la situation au Yémen, alors qu’ils connaissent parfaitement les opportunités commerciales avec Riyad ».

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter