Articles similaires

Nationale

#TITRE

381

Les adjoints de l’éducation favorable à l’appel de la grève

13 janvier 2019 | 22:09
EducationBenghabrit Lynda Louifi

La Coordination nationale des adjoints de l’éducation, affiliée au Syndicat national des travailleurs de l’éducation (SNTE), vient d’annoncer son soutien à la grève du 21 du mois en cours à laquelle ont appelé les syndicats autonomes du secteur et aux rassemblements prévus le 22 devant les sièges des directions de l’éducation à travers territoire national.

Dans un communiqué rendu public, la coordination justifie son adhésion au mouvement par l’absence de dialogue et les portes closes auxquelles se sont heurtées leurs revendications. Les adjoints de l’éducation dénoncent les tergiversations du ministère de l’Education nationale à prendre en charge leurs revendications légitimes.

Ces derniers évoquent la divulgation des propositions de la commission mixte sur le statut particulier, la régularisation définitive des postes en voie de disparition et la valorisation des diplômes universitaires des adjoints de l’éducation en activant la circulaire n° 04 du 30 novembre 2017 émise par la direction générale de la fonction publique. Ils revendiquent, entre autres, la révision du décret exécutif n°12-240 complété et modifié, ayant trait notamment à la classification des conseillers en éducation en service dans la catégorie 15, à l’accélération de la révision du décret relatif aux concours professionnels et à la promotion des conseillers en éducation au grade de directeur d’école d’enseignement moyen, sachant que l’article 140 bis 13 prévoit la promotion des seuls superviseurs des lycées au poste de directeur du secondaire, ainsi qu’à la nécessité d’ouvrir le dossier des indemnités pour la création de la prime d’encadrement au profit des conseillers d’éducation. Réagissant à cette levée de boucliers des travailleurs, la ministre de l’éducation nationale, Nouria Benghebrit, a entamé une série de négociations avec les syndicats autonomes qui prévoient d’observer une grève le 21 janvier prochain. La tutelle s’est d’abord réunie mercredi avec l’Union nationale des personnels de l’éducation et de la formation (UNPEF), ensuite, elle a rencontré, jeudi en fin de journée, le Syndicat national des travailleurs de l’éducation (SNTE).

Mme Benghebrit a insisté sur le caractère permanent du dialogue qui réunit la tutelle et l’Intersyndicale de l’éducation. « Les portes du dialogue ont toujours été ouvertes à nos partenaires sociaux et cela n’a pas changé depuis 2014 », a-t-elle souligné. La ministre de l’Education a par ailleurs estimé que cette démarche demeure « illégale », expliquant que « les syndicats devraient déposer, tour de rôle, leur préavis de grève et non sous le seul nom de l’Intersyndicale car celui-ci n’est pas reconnu ». Elle a toutefois réitéré être disposée à discuter avec tous les syndicats ayant soumis le préavis en question.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter