Sports

#TITRE

354

Les Verts comme à l’entraînement

5 septembre 2016 | 19:43
S. S.

Stade Mustapha-Tchaker (Blida), affluence nombreuse, pelouse en bon état, temps chaud, arbitrage d’Ahmed Touré Siko, Sidiki Sidibé et Mamady Tere (Guinée)
- Buts : Soudani (8’ et 39’), Mahrez (18’ et 74’), Taïder (24’), Boudebouz (45+3’) (Algérie)
- Avert. : Makepe (Lesotho)
- Algérie : M’bolhi, Zeffane, Ghoulam, Medjani, Belkaroui (Cadamuro
65’), Taider, Bentaleb, Mahrez, Boudebouz (Brahimi 46’), Slimani,
Soudani (Bennacer 84’)
- Entr. : Milovan Rajevac
- Lesotho : Liteboho, Makepe, Moremoholo, Sello, Tseka, Mohapi (Mahula 85’), Potioane, Kamele, Brown, Kaleke (Mohale 46’), Suturumane (Thabantso 46’)
- Entr. : Moses Maliehe

Comme il fallait s’y attendre, les Verts intraitables sur leur pelouse du stade Tchaker et depuis peu sous la houlette de leur nouveau coach, le Serbe Milovan Rajevac n’ont pas fait dans la dentelle pour s’offrir une belle balade de santé et clore leur parcours dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2017.

Les Fennecs, comme à l’entrainement ont encore une fois frappé fort, sans trop forcer sur l’étrier devant un adversaire loin, très loin du niveau continental dans ce groupe J. ils ont fait carton plein au grand bonheur du public algérien, encore une fois au rendez-vous pour leur apporter son soutien inconditionnel.

El-Khadra, avec un peu plus d’assiduité et de chance, aurait même pu battre un record unique en son genre en réussissant la passe de trois avec la bagatelle de sept buts marqués à chaque rencontre.

 Le plus important a été fait et il faudra maintenant resté concentrés sur une suite des événements d’un autre calibre avec, notamment, cette première sortie pour les éliminatoires du Mondial 2018, prévue contre le Cameroun à Blida le 9 octobre. Les Verts se sont fait plaisir lors de la première mi temps en pliant aisément le sort de la rencontre mais il n’y a pas de quoi pavoiser pour la suite à l’image de cette seconde mi temps pleine de déchets dans le jeu, à mettre aux oubliettes.

Les camarades de l’excellent Soudani, meilleur buteur des éliminatoires de la CAN 2017, savent ce qui les attend. C’est pourquoi ils sont appelés à sortir le grand jeu toutes griffes dehors devant des lions indomptables qui ne vont pas se présenter en victime expiratoire comme cela a été le cas pour la sélection du Lesotho, trop faible, à tel point que le keeper des Verts, Raïs M’bolhi, a passé la soirée la plus tranquille de toute sa carrière sur un terrain.

Le sélectionneur national Rajevac, qui a découvert le public algérien et réussi son baptême de feu avec l’EN, sait à quoi s’en tenir pour préparer ses Fennecs à manger du Lion. 

Le public algérien, qui s’attendait à voir les deux derniers venus à l’œuvre, Ounas et Bennacer, a eu droit à un galop d’entraînement entre deux forces inégales. Les Verts, prenant d’entrée les choses en main avec une composante très technique, n’ont laissé aucune opportunité à l’adversaire de tenter quoi que ce soit.

Pris à la gorge, les visiteurs ont tout de suite plié le premier genou après que les artistes de la soirée, Boudebouz et Mahrez eurent décidé d’enflammer le stade, comme à la 7e minute lorsque Soudani ne laissa aucune chance au gardien après une remise de Medjani, suite à un joli mouvement collectif sur la droite. 

C’était le début du clavaire pour le Lesotho et son gardien Liteboho. El-Khadra, libérée, maintiendra la pression dans le camp adverse et ce qui devait arriver. Prenant eau de toute part l’adversaire a commis plusieurs fautes à des moments qui se sont avérés fatals pour eux.

Coup sur coup, Mahrez puis Taider ont nettoyé la cage du gardien Letoboho sur des coups francs magistralement exécutés, avant que Soudani, encore lui, idéalement servi par Slimani, ne signe son doublé de la soirée après un superbe service de Slimani. Juste avant la pause citrons Boudebouz a exécuté Mokhelé sur un penalty imparable.

A partir de ce moment, le match, qui a perdu tout son intérêt ne valait plus que par le suspense de découvrir les changements qu’allait opérer le sectionneur national. En face, il n’y avait pas de résistance, ce qui poussa les Verts à baisser le rythme et à pécher par la suite dans un jeu plutôt décousu, heureusement sauvé par un sixième but signé Mahrez à la73e minute. Il restait la curiosité

Bennacer. Rajevac l’incorpora à la 82e minute. Le jeune Gunner eut juste le temps de montrer qu’il avait du cran et beaucoup de talent. Une belle promesse. Une large victoire, certes, mais beaucoup reste à faire, notamment dans l’entre-jeu où la paire Taider-Bentaleb a péché par un jeu trop latéral. 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter