Nationale

#TITRE

506

Les USA appuient sans réserve les efforts de l’Algérie

12 juin 2016 | 22:59
D. M.

Le coordonnateur au Département des Etats-Unis chargé de la lutte contre le terrorisme, Justin Siberell, a salué dimanche l’Algérie pour son rôle dans la stabilité de la région du Sahel et dans la lutte contre le fléau du terrorisme. 

« L’Algérie a un rôle de leader dans la région et a toujours œuvré en faveur de la stabilité » de cette région, a déclaré samedi dernier M. Siberell à l’issue de la 3e réunion du dialogue algéro-américain dans le domaine sécuritaire, tenue à Alger.

Il a également salué le rôle de « leadership » de l’Algérie dans la lutte contre le terrorisme, rappelant qu’elle est membre fondateur du Forum global de lutte contre le terrorisme.

Concernant les travaux de la réunion, le responsable américain a indiqué qu’il y avait eu des « discussions très intéressantes et productives » entre la délégation américaine et celle algérienne conduite par le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel.

Il a précisé que divers sujets ont été débattus lors de cette réunion ainsi que les derniers développements dans la région, et la coopération « étroite » entre les deux pays : « C’est un partenariat très étroit qu’on veut approfondir et développer à l’avenir comme nous avons pu le faire aujourd’hui à travers des discussions très intéressantes », a souligné M. Siberell.

L’Algérie et les Etats-Unis d’Amérique ont souligné l’urgence d’un retour de la paix et de la stabilité en Libye et au Mali, a indiqué dimanche le ministre des Affaires magrébines, de l’Union africaine et des Etats de la Ligue arabe, Abdelkader Messahel : « Nous sommes convaincus qu’il est urgent que notre région connaisse la stabilité et la paix, notamment en Libye et au Mali », a-t-il déclaré avant d’ajouter : « Nous pensons que le processus de paix en cours en Libye doit être conduit à son terme et qu’il faut permettre au gouvernement d’union nationale de jouer son rôle. »
Concernant le processus de paix en cours au Mali, il a exprimé l’espoir de le voir « mené à son terme ».

Il a indiqué aussi avoir évoqué avec la partie américaine la situation en Tunisie, au Sahara occidental et dans la région du Sahel. Messahel a relevé que les deux pays ont abordé « le risque que connaît la région » à cause de l’alliance, très souvent constatée sur le terrain, entre le terrorisme et le crime organisé : « Nous avons partagé l’analyse et longuement discuté des expériences en matière de lutte contre le terrorisme », a-t-il dit, rappelant l’organisation, par l’Algérie, d’une réunion sur la déradicalisation et d’une autre sur la cybercriminalité et le cyberterrorisme.

Il a annoncé, à cette occasion, la tenue en Algérie d’une réunion sur la démocratie comme vecteur essentiel de la déradicalisation en septembre prochain. « Nous avons, avec notre partenaire américain, échangé les vues sur la stratégie globale internationale de lutte contre le terrorisme, qui est une menace globale qui nécessite une réponse globale », a-t-il poursuivi.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter