Sports

#TITRE

395

Les Bordjis pour la passe de trois, sur un air de revanche pour les Pétroliers

1er juillet 2016 | 23:38
S. S.

Ce soir, les férus de la balle au filet seront au rendez vous à la nouvelle salle omnisports de Birkhadem avec le déroulement de la 50e édition de la finale de la coupe d’Algérie de volley-ball (seniors messieurs), mettant aux prises les deux grands ténors actuels du championnat national de volley-ball national, le NR Bordj Bou Arréridj, double tenant du trophée, et le GS Pétroliers.

Une chaude explication qui drainera assurément un grand public, amoureux de cette discipline, d’autant que l’endroit choisi et le temps s’y prêtent beaucoup pour faire de ce grand rendez-vous une belle fête. 

Une belle occasion pour revivre les mêmes sensations vécus lors de la finale du championnat national, qui s’est déroulée samedi dernier à Douéra (Alger) entre les deux mêmes équipes et qui a tenu toutes ses promesses devant un public connaisseur. Le six des Hauts Plateaux de l’Est, le NRB Arréridj, avait fait alors sensation en remportant de main de maître son 3e sacre consécutif de champion d’Algérie, face à cette équipe du GSP, dans son jardin, sur le score sans appel de trois set à zéro (3-0).

Libérés et gonflés à bloc par leur performance en question, les Bordjis aborderont ces retrouvailles en toutes confiance, non sans viser tout simplement un 7e trophée en coupe, dont le 3e consécutif après ceux de 2004, 2009, 2011, 2012, 2014 et 2015.

Les Bordjis, devenus véritables spécialistes de la coupe, ont atteint cette saison l’ultime étape de l’épreuve populaire pour la 10e fois, dont 9 consécutivement (série toujours en cours). En face, les Pétroliers, toujours sous le coup de la déception après le titre de champion d’Algérie perdu face à l’adversaire de la soirée et avides de vaincre le signe indien en coupe d’Algérie, devront encore une fois se surpasser et aller forcer le destin à travers une revanche loin d’être pour eux une simple affaire. 

Et pour cause, la composante des Bordjiens, sous la houlette du coach NRBBA, Djamel Khrisset, croit dur comme fer à la victoire finale de son équipe qui lui assurerait du coup son 3e doublé de suite. Pour le coach adjoint du GSP, Rafik Tirsatine, l’heure est à la « revanche », après la récente débâcle en finale du championnat. « Mon équipe, passée à côté samedi dernier en championnat, se surpassera cette fois-ci pour prendre sa revanche et mettre fin à la longue domination du NRBBA », a-t-il assuré. Du spectacle en perspective entre deux formations qui se connaissent bien. Que le meilleur gagne.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter