Nationale

#TITRE

256

Le wali demande la rédaction d’un mémoire

12 avril 2017 | 21:06
N. B.

La réalisation des projets relatifs au raccordement aux réseaux de gaz et d’électricité a été à l’ordre du jour de la dernière réunion du conseil exécutif, qui s’est tenue au siège de la wilaya sous la présidence du wali, Mostéfa Layadi.

Concernant l’exécution des chantiers, il a été constaté un important retard, ce qui a suscité l’ire du wali qui a exigé que lui soit fait un rapport détaillé sur les défaillances de l’entreprise publique GRTE en charge du projet.

Il a demandé aux services concernés par le suivi des différentes opérations de raccordement au gaz naturel de lui préparer, dans un délai d’une semaine, un mémoire sur la situation qu’il soumettra au ministre de l’Energie.

« Il n’est plus possible de faire attendre des citoyens plus d’une année pour un simple branchement parce que les chantiers confiés à l’entreprise publique sont à l’arrêt vu que cette entreprise a décidé de recourir à la sous-traitance », a dit le wali au cours de la réunion consacrée à l’étude des plans d’orientation, d’aménagement et d’urbanisme des différentes communes de la wilaya, à l’exécution de l’instruction n°03 relative au compte de gestion des opérations d’investissement public retenues dans le cadre du budget d’équipement ainsi qu’au programme national de raccordement au réseaux d’électricité et de gaz alloué à la wilaya.

Dans un bilan sur les investissements dans le secteur de l’énergie, il est fait état de la réalisation de 2 158 km linéaires ayant permis le raccordement de 480 centres ruraux et de 19 092 foyers depuis 1999 à ce jour, portant le taux général de raccordement de la wilaya à 75 %.

Pour le financement de l’extension du réseau de gaz naturel, une enveloppe de 3 330 milliards de centimes a été alloué à la wilaya, ce qui a permis le raccordement de pas moins de 77 992 foyers, répartis à travers 37 communes et 38 lotissements, alors que le raccordement de 19 autres communes et 2 lotissements sont toujours en cours.

L’envergure de l’effort financier de l’Etat a été soulignée par le wali, qui a sommé les responsables du secteur de veiller à la bonne exécution des réseaux et au respect des délais conformément aux dispositions du cahier des charges.

Cela a été aussi l’occasion de rappeler aux directeurs des administrations techniques, des chefs de daïra et des P/APC de veiller aux conditions de sérénité du citoyen, d’éviter la survenue et la récurrence des coupures d’électricité et de gaz, et d’assurer les moyens nécessaires pour l’amélioration urbaine, l’hygiène publique et l’environnement.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter