Regionale

#TITRE

734

Tizi-Ouzou : Tourisme cherche preneur

25 juin 2016 | 19:15
Saïd Tissegouine


Les investissements dans le secteur touristique tardent à venir dans la wilaya de Tizi Ouzou. Autrement dit, l’économie touristique n’est pas pour demain dans cette wilaya, classée pourtant et depuis fort longtemps comme « wilaya touristique ».


Cette triste réalité a été rappelée jeudi dernier quand le wali, Brahim Merred, a réuni au siège de la wilaya les investisseurs et les professionnels du tourisme.


Brahim Merred, qui a tenu dès l’ouverture de la rencontre à connaître avec exactitude la situation de ce secteur, à savoir l’état d’avancement des projets, le nombre exact de projets retenus et les raisons exactes des retards dans le lancement des autres projets, n’a pas obtenu des réponses en adéquation avec ses espérances.


En effet, la situation de l’économie et l’investissement touristique sont tout simplement catastrophiques. En prenant la parole pour faire le point sur la situation, le directeur du tourisme et de l’artisanat de la wilaya de Tizi Ouzou a relevé que sur les 110 projets inscrits et reconnus par son département, 17 seulement sont en cours de réalisation. Les 93 autres ne sont pas lancés.


Ce responsable a précisé également que sur les 38 dossiers qui ont reçu l’accord du ministère du Tourisme et de l’Artisanat, quatre seulement ont obtenu le permis de construire.


Les investisseurs ont justement saisi cette opportunité pour soulever ce problème d’obtention du permis de construire, considéré comme « le principal facteur responsable » dans le retard du lancement de leurs projets en instance depuis plusieurs années.


Brahim Merred, contrarié mais pas découragé, a fait passer en revue projet par projet pour s’informer avec exactitude des réserves formulées par les différents services concernés par les opérations, notamment ceux de la direction de l’urbanisme et de la construction.


Après avoir « épluché tous ces dossiers « , le wali a déclaré aux investisseurs que tous les services concernés seront instruits par ses soins pour les accompagner et lever, au besoin, toutes les réserves qui sont pour la majorité d’une grande simplicité.


Brahim Merred a rappelé également la nécessité d’orienter tous les efforts vers l’investissement sous toutes ses formes, « car c’est la seule voie pour la création de l’emploi et de la richesse pour le pays en général et la wilaya en particulier. » 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter