Sports

#TITRE

238

Le second souffle sétifien offre à l’Entente son 26e trophée

9 juin 2017 | 22:03
Rédaction JI


L’ES Sétif a récupéré sa couronne de champion d’Algérie, une saison après l’avoir perdue au profit de l’USM Alger, alors que personne ne prédisait un huitième trophée pour les Sétifiens (le 26e toutes compétitions confondues nationales et internationales) au vu de leur début très difficile cette saison, marquée avant son coup d’envoi par l’expulsion de l’Aigle noir de la Ligue des champions d’Afrique


Un coup dur pour le club cher au président Hacen Hamar, qui tablait énormément sur cette épreuve continentale avec l’espoir de rééditer le coup de 2014 quand les gars d’Aïn El-Fouara avaient accroché une deuxième étoile sur leur maillot.


Les répercussions de cette expulsion, survenue après les incidents ayant émaillé le match à domicile contre les Sud-Africains de Mamelodi Sundowns, futurs champions de l’édition 2016 (défaite 2-0), se sont vite fait ressentir.


L’équipe, entraînée à l’époque par Abdelkader Amrani, a trouvé du mal pour reprendre ses esprits et aller conquérir par là même le titre de champion qu’elle a perdu une année auparavant. Connue pour son ‘’second souffle’’, l’Entente va néanmoins revenir au-devant de la scène dès le début de la phase retour.


La défaite concédée sur le terrain de l’USM Alger, lors de la 14e journée, soit l’avant-dernière de la phase aller et ayant sonné le glas à Amrani, fut la goutte qui a fait déborder le vase, non sans pousser les coéquipiers du capitaine Abdelmoumen Djabou à se révolter.


Dans la foulée, le coach Kheïreddine Madoui, l’architecte du trophée de la Ligue des champions de 2014, consent à faire son retour au bercail après une expérience d’une année sur le banc de touche d’Al-Wihda d’Arabie Saoudite.


 


Le retour gagnant de Madoui


Le come-back du jeune technicien de 39 ans va complètement métamorphoser les Noir et Blanc qui ne tarderont pas à enclencher leur opération de résurrection pour gravir les échelons et se hisser, au fil des journées, en tête du classement.


La victoire ramenée du stade du 5-juillet (Alger) face au MCA (2-1), le 24 février dans le cadre de la 21e journée, a été tout simplement le tournant dans la course au titre. Les poulains de Madoui venaient de battre leur concurrent principal dans la bataille. Une victoire par laquelle ils ont également confirmé leur très bonne santé, traduise par une série de 10 matchs sans défaite.


Une incroyable remontée au classement qui a permis à l’ESS de s’adjuger son huitième titre de champion d’Algérie avant même deux journées de la fin de la compétition et la motiver à poursuivre sur sa lancée avec, en point de mire, la Coupe d’Algérie.


Justement, après les scènes de liesse qui ont gagné tout Sétif mercredi soir au retour de l’équipe de Béjaïa où elle a scellé le sort du championnat grâce à sa victoire sur le Mouloudia local (3-0) et la fête qu’entendent organiser les Sétifiens samedi au stade du 8-mai lors de la réception de l’USMA pour le compte de la 29e et avant-dernière journée de Ligue 1, Akram Djahnit et ses camarades vont se concentrer sur la demi-finale de la Coupe d’Algérie et le déplacement périlleux qui les attend à Alger le 24 juin pour y affronter le MCA, avec l’ambition de lui refaire le coup du championnat.


C’est tout Sétif qui rêve désormais du doublé, alors que tout le monde dans la ville des hauts plateaux croisait les doigts pendant la première partie de la saison de peur d’une fin d’exercice cauchemardesque.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter