Nationale

#TITRE

249

Le président irakien apporte son appui à Boutarfa

12 mai 2017 | 18:44
S. N.

Poursuivant ses consultations en vue de préparer la prochaine conférence ministérielle de l’Opep, le Ministre de l’Energie, Nourredine Boutarfa a été reçu jeudi à Baghdad par le Président de la République irakienne, Dr. Fouad Maasoum. Les deux pays ont consenti de nombreux pour la réussite de l’accord historique d’Alger du 28 septembre 2016.

Durant cette audience Boutarfa a indiqué à son hôte que les autorités algériennes mesurent à leur juste valeur les efforts entrepris par l’Irak en vue de l’obtention d’un consensus qui a conduit à conclure l’accord de réduction de l’offre entre Opep et non Opep du 10 décembre 2016 à Vienne en dépit des difficultés que traverse le pays et de la lutte acharnée qu’il mène contre le terrorisme.

Le ministre a mis en avant la fiabilité de l’Etat irakien et a salué son engagement à consolider fermement la position de l’Opep en respectant ses engagements et en jouant un rôle déterminant dans la stabilité des marchés pétroliers. Le ministre a rappelé que les consultations et la coopération entre les deux pays dans le cadre de l’Opep ont toujours été fructueuses et satisfaisantes à tous points de vue.

L’Algérie et l’Irak partagent la même vision tendant à redonner confiance aux marchés de façon à les stabiliser et à rendre possibles les investissements et le rebond de l’économie mondiale.

Le ministre a enfin abordé les relations de coopération bilatérales et a réaffirmé la disposition de l’Algérie à les renforcer davantage en multipliant les domaines d’échanges d’expériences et les opportunités d’affaires dans les deux pays, notamment en matière de production et de commercialisation du gaz.

Pour sa part, le Président Irakien a rappelé les relations exceptionnelles, fraternelles et amicales qui lient les deux pays. Il a transmis au Président Abdelaziz Bouteflika ses amitiés cordiales et fraternelles et a salué le soutien constant de l’Algérie à l’Irak notamment dans les moments difficiles que traverse ce dernier.

A ce propos, le Président Irakien a exprimé la volonté de son pays à travailler en vue de donner un souffle nouveau à la coopération et à la coordination entre l’Irak et l’Algérie dans tous les domaines, notamment dans les domaines énergétiques et sécuritaires.

Il a aussi évoqué les intérêts communs et les défis majeurs auxquels doivent faire face les deux pays, en particulier la nécessité de réussir la conversion des économies en les rendant indépendantes des recettes des hydrocarbures ainsi que la lutte contre le terrorisme aux plans régional et international. Il a sollicité le soutien de l’Algérie pour faire bénéficier l’Irak de son expérience dans ces domaines et a appelé à développer et à concrétiser des projets communs à forte valeur ajoutée.

Il a enfin réitéré l’engagement de son pays à respecter ses quotas de production et à soutenir les efforts menés par les pays Opep et non Opep en vue de stabiliser les marchés pétroliers à moyen et long terme.

Pour rappel, le Ministre de l’Energie a été reçu lors de sa visite par son homologue irakien, M. Jabber al-Aluaibi. Les deux ministres ont abordé l’évolution des marchés pétroliers et l’impact de la décision des membres de l’Opep et non Opep de réduire leur production sur la réduction des stocks et la stabilisation des marchés.

Les deux ministres se sont également concertés à propos de la prochaine réunion ministérielle de l’Opep et non Opep et se sont dit favorables pour la reconduction de l’accord Opep & non Opep du 10 décembre 2016 pour une période de 6 mois supplémentaires.

Dans la perspective de réunir les bonnes conditions pour mieux stabiliser les marchés et redonner confiance aux pays producteurs et consommateurs, les deux ministres soutiennent également le maintien et le renforcement du cadre de coopération Opep et non Opep en 2018.

Le Ministre algérien a en effet insisté sur la nécessité de poursuivre les concertations et les échanges entre les pays Opep et non Opep en vue d’institutionnaliser un cadre de coopération sur une base régulière et durable.

Il a également salué l’engagement des pays Opep et non Opep de respecter l’accord du 10 décembre tout comme il a mis en avant les efforts du comité de monitoring de haut niveau chargé du suivi de la mise en œuvre de cet accord et dont l’Algérie est membre.

M. Noureddine Boutarfa et M. Jabbar al-aluaibi ont rappelé par ailleurs le respect des engagements des deux pays à réduire leurs niveaux de production en application de l’accord Opep et non Opep de décembre dernier.

Les ministres ont enfin abordé les relations bilatérales et les perspectives de coopération et d’échange. L’expérience algérienne dans les domaines gaziers, des hydrocarbures et de la formation intéresse particulièrement la partie irakienne. Les deux ministres se sont entendus pour renforcer le cadre de coopération bilatérale.
M. Noureddine Boutarfa a été également reçu par le Président du Parlement irakien M. Saleem Al Jubouri.

Les deux parties ont abordé l’état des relations bilatérales entre les deux pays ainsi que les perspectives de coopération notamment dans le domaine de la législation pétrolière. Elles ont également discuté de l’évolution des marchés pétroliers, notamment dans la perspective de la prochaine conférence de l’Opep.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter