Articles similaires

Nationale

#TITRE

498

Le président d’Interpol salue le professionnalisme de la DGSN

5 mai 2018 | 00:08
DGSN Sofiane Abi


L’Algérie est devenue un pays très expérimenté dans le domaine de la lutte contre le terrorisme et le radicalisme. Cela lui a valu le respect de toute la communauté internationale. La visite à Alger du président de l’Organisation internationale de la police criminelle OPIC-Interpol, Meng Hongwei, confirme l’importance de ce choix.


Dans le cadre du renforcement des domaines de coopération internationale et d’unification des vues entre la DGSN et Interpol, à travers l’Office de police africaine (Afripol), Meng Hongwei a effectué, depuis mercredi passé, une visite officielle en Algérie, lors de laquelle il a été reçu par le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN) et Chef de la police africaine (Afripol), le général-major Abdelghani Hamel. Les deux hommes forts de la Police internationale ont longuement discuté sur les prochaines perspectives qui vont permettre de booster la coopération sécuritaire entre les deux parties, surtout après la mise en place de l’Afripol (Police africaine) dont le siège est à Alger. Lors de cette visite, le président de la Police internationale (Interpol), Meng Hongwei, a rendu un vibrant hommage aux efforts consentis par l’Algérie, notamment par la DGSN, dans le domaine de la lutte contre le terrorisme et le radicalisme. Selon lui, cette expérience algérienne a permis non seulement d’instaurer la sécurité et la stabilité en Algérie, mais elle a également et surtout contribué grandement à la stabilité en Afrique. « L’expérience de l’Algérie dans la lutte contre le terrorisme n’est plus à présenter. Aujourd’hui nous avons besoin de cette expérience, surtout que le terrorisme universel est en train de menacer la sécurité mondiale », dira le président d’Interpol, Meng Hongwei lors de sa tournée dans les différentes infrastructures policières relevant de la DGSN, et aussi lors de sa visite effectuée au siège d’Afripol. Jeudi dernier, et lors de sa visite au Centre de commandement et de contrôle (CCC) de la Direction générale de la Sûreté nationale, où il a reçu des explications sur les missions assignées à cette structure, M. Hongwei a été émerveillé par le rendement raffiné des agents de police de la DGSN et épaté par le matériel très sophistiqué dont dispose la Police algérienne. Accompagné Abdelghani Hamel ainsi que des cadres de la Sûreté nationale, Meng Hongwei, a reçu des explications sur les missions assignées au CCC, dont le suivi du déploiement et de l’organisation des effectifs opérationnels, l’exploitation des systèmes intelligents dans la gestion du trafic routier, la prise en charge des appels des citoyens reçus sur le numéro vert 1548. Il a également reçu des explications sur les nouvelles applications technologiques développées par des ingénieurs et des experts de la Sûreté nationale. L’objectif étant d’intervenir rapidement, notamment en cas de catastrophes naturelles ou de risques industriels. Très attentif aux explications qui lui sont présentées par des cadres de la DGSN, le président d’Interpol a indiqué, à son tour, que « la nouvelle mission de la police ne consiste plus à combattre seulement la criminalité, mais aussi à assurer la gouvernance de la situation sécuritaire ». « C’est d’ailleurs le chemin que nous devons parcourir à l’avenir dans notre mission », a-t-il souligné, précisant que la Chine a commencé par cette nouvelle mission durant la dernière décennie. Parlant de l’Afripol, Meng Hongwei a réaffirmé que l’Interpol continuera à soutenir l’Afripol à travers le renforcement de la coopération. Il a également fait savoir qu’il partageait les mêmes idées et les mêmes objectifs que le DGSN Abdelghani Hamel,


 


actuel chef d’Afripol. De son côté, M. Hamel a rappelé, à cette occasion, les relations fortes et historiques qui lient l’Algérie et la Chine, tout en soulignant que cette visite reflète l’importance que le président d’Interpol attache à la communauté internationale de la police et ses efforts pour améliorer les mécanismes de coopération aux niveaux régional et international afin de relever les défis actuels en matière de sécurité. « L’Etat algérien, et sous le commandement du président de la République Abdelaziz Bouteflika, poursuivra ses réformes visant à élaborer une approche globale et intégrée pour contribuer à renforcer l’activité de la communauté internationale en vue d’atteindre les objectifs de sécurité communs », a déclaré le DGSN et chef d’Afripol. Il a souligné la détermination de la police algérienne à travailler étroitement avec Interpol pour contribuer à une meilleure sécurité mondiale. Il a accentué l’engagement « indéfectible » d’Interpol dans la lutte contre la criminalité transnationale et la lutte contre le terrorisme, mettant en exergue l’importance du renforcement de la plateforme de coopération internationale entre les services.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter