Articles similaires

Nationale

#TITRE

403

Bouteflika :« Le foncier agricole est une ligne rouge »

26 novembre 2018 | 21:23
Bouteflika Mohamed.K


Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a mis avant ce lundi le souci de l’Etat de préserver le foncier agricole, qu’il a qualifié de "ligne rouge à ne pas transgresser". Il a préconisé dans ce sens la sécurisation de la possession et la récupération du foncier non exploité de manière rationnelle et économique.


"Je n’ai de cesse d’insister pour que le Gouvernement place, en application de l’article 19 de la Constitution, le foncier agricole parmi ses priorités", a affirmé le chef de l’Etat dans un message à l’occasion de la célébration du 44e anniversaire de la création de l’Union Nationale des Paysans Algériens (UNPA), lu en son nom à M’sila par le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazghi.


Dans ce contexte, le président de la République a exhorté les différentes instances de l’Etat à accorder "un intérêt majeur" au rajeunissement du secteur de l’agriculture, à soutenir les initiatives des jeunes, à consolider les organisations professionnelles, à garantir l’aide à la femme rurale et à œuvrer davantage à la promotion, à la modernisation et au développement du secteur agricole.


Il a appelé en outre le Gouvernement à center ses efforts sur les principaux axes du développement agricole, particulièrement le développement de l’irrigation à travers la généralisation de l’utilisation des moyens d’économie de l’eau, la sensibilisation des agriculteurs et des éleveurs à l’importance de l’assurance agricole et la protection sociale, la promotion de l’industrie agroalimentaire, la mécanisation de l’activité agricole et l’encouragement de l’exportation des produits agricoles.


Pour le président de la République, l’amélioration que connait le secteur grâce à ces politiques demeure "insuffisante" devant l’émergence d’autres défis face auxquels notre pays doit réagir positivement, notamment les changements climatiques, les crises alimentaires et financières mondiales et l’instabilité des marchés agricoles mondiaux, marqués par la hausse et la fluctuation des prix. Des défis auxquels s’ajoute la concurrence de plus en plus féroce à laquelle est confrontée notre agriculture.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter