Nationale

#TITRE

262

Le pari risqué d’une stratégie

14 mai 2016 | 19:11
S. N.

Le Forum des chefs d’entreprise (FCE) a choisi le Luxembourg comme point d’ancrage mondial.

Le Forum des chefs d’entreprise (FCE) a ouvert avant-hier un bureau au Luxembourg afin de centraliser l’ensemble des bureaux du FCE dans le monde, faisant ainsi de ce petit pays le cœur d’un réseau mondial de chefs d’entreprise d’Algérie.

Le bureau luxembourgeois du FCE sera donc une plateforme qui aura la tâche de centraliser tous les bureaux du FCE établis dans le monde, mais également de nouer des contacts avec des entreprises luxembourgeoises afin de développer des relations qui déboucheront sur des partenariats d’affaires.

Le président du FCE, Ali Haddad, a fait le déplacement afin d’inaugurer les locaux du FCE et rencontrer des membres de l’Union des entreprises luxembourgeoises (UEL), de la Fédération des industriels luxembourgeois (Fedil) et des membres du gouvernement, dont le Premier ministre, Xavier Bettel, et le ministre des Finances, Pierre Gramegna.

Kaci Ait Yala, le président de FCE International, a souligné que l’Algérie « est en pleine transformation, puisqu’elle est en passe d’effectuer la transition entre une économie structurelle et une économie de marché.

Le potentiel du pays est énorme et porte sur plusieurs secteurs comme celui des services, des nouvelles technologies, de la bio-agronomie, du tourisme et de la digitalisation des banques algériennes, de la logistique » dit-il. Le choix du Luxembourg n’est pas anodin, comme l’explique Kaci Ait Yala : « Une réflexion et un travail qui remonte à plus d’un an.

Nous hésitions entre le Luxembourg et Genève. Au final, le choix s’est porté sur le Grand-Duché pour plusieurs raisons, dont la réussite du pays dans sa volonté de diversification, tout comme l’Algérie, mais aussi sa proximité avec les institutions européennes et le très bon travail du Luxembourg lors de sa présidence de l’Union européenne.

Il faut également souligner que le pays est une référence dans de nombreux secteurs comme ceux des nouvelles technologies, des FinTech ou encore en termes de data centers et d’e-commerce ainsi que pour sa qualité au niveau des services. Pour résumer, le pays a énormément d’atouts qui peuvent, à terme, faire avancer l’économie algérienne, qui profitera alors aussi à celle du Luxembourg » a-t-il ajouté.

Son premier cercle d’influence passera par la diaspora algérienne au Luxembourg (850 personnes) et dans le monde (un peu plus de 10 millions de personnes), puis par les amis de l’Algérie, c’est-à-dire les entrepreneurs et investisseurs désirant nouer des relations avec les entreprises.

Le potentiel est énorme et l’Algérie peut se révéler être une formidable porte d’entrée sur le continent africain : « Nous avons un vrai savoir-faire et une réelle expertise du marché africain », poursuit Kaci Ait Yala, avant d’ajouter : « C’est également un des rôles du FCE : accompagner et soutenir les entreprises et investisseurs étrangers qui souhaitent s’intéresser au potentiel de l’Algérie ».

Le FCE n’arrive pas en terrain inconnu en s’établissant au Luxembourg, puisqu’un des membres honoraires du FCE ici au Grand-Duché est Hamid Kaddour, administrateur délégué de Tech-IT PSF à Bertrange depuis 2007.

Ce chef d’entreprise établi au Luxembourg depuis une trentaine d’années mettra son expérience des tissus économiques du Grand-Duché au service du FCE, ce qui facilitera également les relations avec les divers acteurs économiques et politiques luxembourgeois.

En 2011, les importations luxembourgeoises venant d’Algérie n’ont représenté que 14 millions de dollars, tandis que les exportations vers le plus grand pays africain en termes de superficie n’ont représenté qu’un montant insignifiant de 18 000 euros. Pourtant, le FCE table sur un volume d’échanges de 5 milliards d’euros à l’horizon 2030. 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter