Articles similaires

Nationale

#TITRE

603

Le nouveau Fake news d’Aljazeera

9 juillet 2019 | 19:57
bedoui M’hamed Khodja


Aljazeera est-elle en train de manipuler l’opinion publique algérienne et internationale ? De très forts soupçons pèsent sur la chaîne qatarie, qui attribue au Premier ministre algérien Noureddine Bedoui des propos qu’aucun média ni site officiel ne rapportent. D’autant plus que cette « charge » très peu diplomatique ne cadre pas avec les positions traditionnelles de l’Algérie.


Il s’agit en effet d’une information que les sites algériens et étrangers ont commencé à relayer à la mi-journée d’hier. En recevant le ministre libyen de l’Intérieur, Fethi Bachagha, Noureddine Bedoui aurait déclaré que « le général à la retraite Khalifa Haftar ne représente rien devant la sacralité et la grandeur de la Libye et son importance régionale et internationale ». Le propos est inhabituel dans la bouche d’un officiel algérien d’autant plus qu’Alger coordonne avec Tunis et Le Caire les efforts des pays du voisinage libyen afin de trouver une issue au chaos dans lequel est plongé ce pays depuis l’agression atlantiste de 2011.


Mieux ou pire, c’est selon, Bedoui aurait également appelé le président en exercice de l’Union africaine, le chef de l’Etat égyptien. Abdelfatah Al-Sissi, à « « désigner clairement les États qui contribuent à la déstabilisation de la Libye et à les citer nommément ». L’Onu est également appelée à la rescousse cette dernière est priée, selon les propos attribués au Premier ministre algérien, « d’émettre un communiqué relatif à la situation actuelle qui prévaut en Libye, notamment les tentatives du maréchal Haftar de s’emparer de la capitale Tripoli ».


Info ou intox ? Le site du Premier ministère algérien est laconique, pas de photos de l’entrevue. Seules quatre lignes en guise d’information « Le Premier ministre, Monsieur Nouredine Bedoui, a reçu en audience ce lundi 8 juillet 2019 le Ministre de l’Intérieur du gouvernement libyen d’union nationale, Monsieur Fethi Bachagha. L’entretien a porté sur les voies et moyens de développement de la coopération entre l’Algérie et la Libye et s’est déroulé en présence du Ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire ».


Ce même texte a été repris dans le tweet du Premier ministre sur son compte officiel avec, en prime, quatre photos de l’audience.


Côté info, l’entrevue a bel et bien eu lieu. Reste la teneur des propos c’est là que la manipulation et le fake news font leur entrée. Aljazeera cite comme sources des « agences », sans les nommer. Ces dernières n’étant pas présente au siège du Premier ministère à Alger, reste la source algérienne. L’agence de presse APS a rapporté, dans une dépêche datée de lundi soir l’audience accordée au responsable libyen, citant un communiqué du Premier ministère. Avant d’ajouter que « les deux parties ont abordé les voies à même de développer les relations de coopération entre les deux pays ». A aucun moment, les propos de Bedoui sur Haftar ne sont cités.


Pis, la même dépêche rapporte également les propos du ministre algérien de l’Intérieur, Salah Eddine Dahmoune qui a pris part à cette audience et qui, un peu plus tôt lundi aurait déclaré en rencontrant son homologue libyen que « la solution politique est le meilleur moyen à même de surmonter la crise en Libye, et ce à travers la redynamisation du dialogue entre belligérants dans ce pays ». Dahmoune


avait mis l’accent sur l’attachement de l’Algérie à l’intégrité territoriale libyenne et son souci de voir ce pays voisin recouvrer sa stabilité, réitérant « le soutien du peuple algérien au peuple libyen ».


Les « Frères » à la manœuvre ?
Pourquoi donc Aljazeera a-t-elle fait parler Bedoui sur un sujet très délicat comme celui de la Libye ? D’une pierre plusieurs coups. D’abord accroître le malentendu entre Haftar et Alger, qui dure depuis plusieurs mois. L’homme fort de l’Est libyen avait menacé l’Algérie de transporter la lutte contre les groupes terroristes à ses frontières avant de se raviser et d’évoquer une incompréhension d’un propos décontextualisé. Ensuite, parasiter l’image de l’Algérie aux yeux de l’opinion publique libyenne après la visite, il y a cinq semaines du Premier ministre du gouvernement d’union nationale (GNA) Fayez el-Sarradj et de son ministre de l’Intérieur ces deux derniers jours.


Il y a également une volonté de provoquer un alignement fictif de l’Algérie sur les positions du GNA, aux prises avec une offensive larvée des forces de Haftar contre Tripoli, mais soutenu par le Qatar et la Turquie. Et Aljazeera est une chaîne qatarie !


Quant à l’appel en direction de l’UA et de l’Onu, il entrerait dans une logique de fragilisation de la position de Haftar par le biais de pressions africaines et internationales interposées. Pour les observateurs du dossier libyen, le Fake news est grossier d’autant que l’appel de Bedoui en direction du président Sissi sonne faux. Ce dernier, et c’est un secret de polichinelle, est l’un des plus grands sponsors du maréchal libyen. Une faute d’amateur ? Apparemment non ! Le rédacteur de cette information (les propos attribués à Bedoui) ne peut être qu’un opposant « Frère musulman », ou commandité par une personne ou partie du même profil. Pour rappel, les Frères musulmans accusent Sissi d’avoir renversé le président légitime Mohamed Morsi qui vient de décéder en prison, et d’avoir commis le « massacre » de Rabea en juillet 2013. Et le Qatar et la Turquie soutiennent et les Frères musulmans égyptiens, et leurs « homologues » libyens, et le GNA de Tripoli.


La boucle est donc bouclée. Aljazeera a commis un Fake en instrumentalisant une activité officielle du Premier ministre Bedoui. Ce dernier, dont la côte de popularité est des plus exécrables, accusé d’être une des causes de l’impasse politique actuelle du pays, n’a, jusqu’à l’heure de l’écriture de ces lignes, ni confirmé et encore moins démenti les propos qui lui ont été attribués par la chaîne qatarie. Les initiés de la diplomatie algérienne savent que même en temps de crise, les positions diplomatiques du pays ne changent pas, d’autant plus que le sujet concerne le voisinage direct de l’Algérie comme la Libye ou le Sahara occidental.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter