Santé

#TITRE

581

Le ministère de la Santé inscrit de nouveaux vaccins dans le calendrier

28 juin 2016 | 18:39
Rédaction JI

Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a introduit de nouveaux vaccins dans le calendrier national de vaccination, a-t-on appris auprès du ministère de la Santé.

Il s’agit du vaccin contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, l’hépatite B et les virus respiratoires. Ce nouveau calendrier de vaccination applicable à partir du 24 juin courant concerne les nourrissons à partir de deux mois.

Le directeur de la prévention et de la promotion de la Santé, Ismail Mesbah, a affirmé à ce propos, que cette catégorie d’enfants recevront deux vaccins. Le premier en dose unique comprend quatre vaccins à savoir contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et l’hépatite alors que le second compte un vaccin contre le pneumocoque, a-t-il précisé. Ces doses seront suivies de deux autres dont l’une au quatrième mois et la deuxième au 12eme.

Le 24 avril 2016, le ministère de la Santé a entamé l’application du nouveau calendrier de vaccination après l’organisation d’une large campagne de sensibilisation à la méthode d’administration des vaccins et ce, en direction du corps médical, paramédical et des mères.

La première étape d’application du dit calendrier a englobé le vaccin antipoliomyélitique en injectable, le vaccin contre les oreillons, le pneumocoque et la rubéole.

Dans le cadre de cette opération, le ministère de la Santé a mobilisé 2000 professionnels de la santé publique dont le plus grand nombre a été réparti dans les établissements publics de santé de proximité, 195 dans les établissements publics hospitaliers, 15 dans les centres hospitalo-universitaires (CHU) et enfin 31 autres agents spécialisés dans la santé maternelle et infantile.

Au regard de l’importance qu’accorde les pouvoirs publics à la prévention des générations montantes des maladies infectieuses et contagieuses pouvant causer la mort ou générer de lourds handicaps, un budget de 10 milliards de DA a été alloué pour l’application du nouveau calendrier alors que celui de l’année précédente était de 3,3 milliards de DA.

Sont concernés par le nouveau calendrier de vaccination les enfants nés le 24 avril 2016 au moment où l’ancien calendrier continuera d’être appliqué par le corps médical et paramédical en attendant de retirer progressivement les vaccins qu’il englobe d’ici à 2020.

Enfin, le Pr. Rachida Boukari, spécialiste en pédiatrie et membre du comité d’experts qui a contribué à la mise au point du nouveau calendrier a indiqué que l’application intégrale de ce dernier contribuera à faire baisser le taux de mortalité chez les enfants en Algérie et qui est de 22 décès pour 1000 naissances vivantes.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter