Nationale

#TITRE

775

Le faux cadre supérieur et le vrai escroc d’Alger

7 juin 2017 | 19:12
Sofiane Abi

Nombreux sont ceux qui sont prêts à payer une importante somme d’argent pour obtenir un passeport pour le pèlerinage à la Mecque. Certains l’ont compris et exploitent la forte demande pour s’enrichir illégalement.

Les enquêteurs de la sûreté de daïra d’Hussein Dey, wilaya d’Alger, ont pu élucider une affaire d’escroquerie dans laquelle est victime un homme qui a remis 92 millions de centimes à un faux cadre supérieur de l’Etat qui lui a promis un passeport hadj pour son père.

La victime, d’une wilaya de l’Intérieur, devait rencontrer le faux cadre supérieur à Alger pour lui remettre les pièces administratives nécessaires pour la constitution du dossier de passeport biométrique pour le hadj, précise la sûreté de wilaya d’Alger. Pour faire sérieux, l’escroc présumé a fixé rendez-vous à sa victime près d’un ministère, d’après la sûreté de wilaya d’Alger.

L’inculpé a ensuite accédé au ministère et appelé sa victime d’un autre numéro pour l’informer que le dossier pour la constitution du passeport hadj pour son père était prêt.

C’est alors que la victime as remis 86 millions de centimes au faux cadre supérieurs. Ils ont embarqué dans une voiture à destination d’Alger. L’escroc présumé est entré dans un immeuble et la victime l’attendait à l’extérieur, ne se doutant pas qu’il avait quitté l’immeuble par une autre issue.

Après avoir longtemps attendu, la victime a compris qu’elle a été escroquée. C’est alors qu’une plainte a été déposée au commissariat de police. Les enquêteurs de la sûreté de la daïra d’Hussein Dey ont mené l’enquête et constaté que l’escroc présumé n’utilisait pas des numéros de téléphone à son nom.

Les investigateurs ont continué l’enquête et l’ont localisé dans un supermarché à Alger, et arrêté en possession de quatre autres passeports. L’enquête menée par la sûreté de daïra d’Hussein Dey a déterminé qu’il s’agit de passeports d’autres personnes qui allaient être escroquées. Interrogé, l’accusé a reconnu avoir escroqué sa victime à qui il a extorqué 92 millions de centimes.

Après la finalisation de la procédure, il a été présenté au procureur de la République près le tribunal territorialement compétent, d’après la sûreté de wilaya d’Alger. Les affaires d’escroquerie autour du passeport hadj sont à chaque fois enregistrées à la veille du pèlerinage à la Mecque.

Le quota réservé aux pèlerins algériens ne suffit pas à satisfaire l’importante demande pour les passeports remis pour le hadj. La situation est alors exploitée par des escrocs qui n’hésitent pas à faire miroiter la remise de passeports pour abuser les gens souhaitant accomplir le hadj.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter