Articles similaires

Monde

#TITRE

791

Le dossier sahraoui débattu à l’ONU

19 octobre 2018 | 22:39

Le droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination a été réaffirmé, encore une fois, par la quatrième commission de l’ONU chargée des questions politiques spéciales et décolonisation, qui a adopté ce jeudi à New York un projet de résolution dans ce sens.

Selon ce que stipule ce texte adopté sans vote, l’Assemblée générale a appuyé la relance du processus de négociations « en vue de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui permette l’autodétermination du peuple du Sahara occidental ».

Saluant les efforts déployés à cet égard par le secrétaire général et son Envoyé personnel, la résolution s’est félicitée que les deux parties en conflit, le Maroc et le Front Polisario, « se soient engagées à continuer de faire preuve de volonté politique et de travailler dans une atmosphère propice au dialogue afin d’entrer, sans conditions préalables, dans une phase de négociation plus intensive et fructueuse ».

Il est demandé au Comité spécial chargé, dans la résolution en question, d’étudier l’application de la Déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux peuples colonisés. Soulignant l’importance de continuer à suivre la situation au Sahara occidental et de lui présenter un rapport sur la question lors de la soixante-quatorzième session de l’Assemblée générale.

Et invité le secrétaire général à présenter, à la soixante-quatorzième session de l’Assemblée générale, un rapport sur l’application de la présente résolution.

Le projet de résolution a réaffirmé la responsabilité de l’organisation onusienne à l’égard du peuple sahraoui.

Il faut savoir qu’en décembre prochain, l’envoyé personnel du SG de l’ONU pour le Sahara occidental, Horst Köhler, avait invité le Front Polisario et le Maroc à relancer des pourparlers à Genève, en Suisse, dans le but de régler le conflit maroco-saharien au point mort depuis 2012.

Le médiateur onusien, Hosrt Köhler, a tenu à traduire ce qu’il avait avance en août dernier, lors de son dernier briefing au Conseil de sécurité (CS), sur les démarches qu’il avait entreprises dans le cadre de sa mission pour le Sahara occidental, depuis sa nomination en août 2017.

À Genève, le responsable onusien compte, selon ce qu’il a avancé aux membres du Conseil de sécurité en août dernier, tenir ses premiers pourparlers en vue de discuter du cadre général qui va servir de base aux négociations à venir, qui devraient aborder les questions de fond, selon l’agenda prévisionnel du Conseil de sécurité sur les derniers développements ayant trait au dossier du Sahara occidental.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter