Articles similaires

Nationale

#TITRE

983

Le choléra conduit à la pyschose

24 août 2018 | 19:54

Le choléra, une maladie éradiquée depuis plusieurs années, refait surface. Le ministère de la Santé vient de le confirmer faisant état de 41 cas dans les wilayas d’Alger, Blida, Bouira et Tipasa. Si la maladie est avérée, son origine n’est pas encore déterminée.

Depuis jeudi, jour de confirmation des cas de choléra, un climat de psychose s’est installé parmi les citoyens. Ces derniers ont peur d’être contaminés, surtout que cette maladie est connue pour être très contagieuse. Pour l’heure, le ministère de la Santé se veut rassurant, en indiquant que les cas sont isolés et que la situation est maîtrisée. Le directeur de la prévention au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, le Dr. Djamel Fourar, a déclaré ce jeudi que les cas enregistrés dans quatre wilayas étaient « isolés et limités à des familles », affirmant que la situation était maîtrisée. Animant une conférence de presse conjointement avec des cadres du ministère et le directeur général de l’Institut Pasteur pour donner des explications sur les cas de choléra dans les quatre wilayas sus-citées, où 41 cas ont été confirmés sur 88 suspects, il rassure en disant que « la situation n’est pas inquiétante et ne nécessite pas l’instauration d’un état d’urgence ». Il appelle toutefois les citoyens au respect des règles d’hygiène, à savoir « bien se laver les mains, rincer les fruits et les légumes avant leur consommation et s’abstenir de rendre visite aux malades atteints de choléra dans les hôpitaux ». Il Faut savoir que le choléra est une infection contagieuse grave qui entraîne la mort, suite à des diarrhées aiguës causées par le bacille vibrio cholerae, qui se propage en l’absence d’hygiène ou suite à la consommation d’eau ou de fruits et légumes contaminés. Le bacille, qui vit entre un et sept jours, cause des diarrhées aiguës entraînant une forte déshydratation et d’autres complications au niveau du cœur, des poumons et des reins.


Pour sa part, le directeur général de l’Institut Pasteur, le Dr. Zoubir Harrath, a affirmé que les analyses bactériologiques effectuées par l’Institut sur des échantillons prélevés de personnes atteintes ont confirmé que le choléra s’est propagé en raison du non-respect des règles d’hygiène concernant la consommation de certains aliments, excluant ainsi une contamination liée à la consommation d’eau. « Les analyses en cours à l’Institut Pasteur sur les aliments consommés par les familles atteintes de choléra révéleront prochainement les causes réelles de cette épidémie, a-t-il souligné. Le Dr. Youcef Tarfani, sous-directeur au ministère de la Santé a, de son côté, exposé les différents cas enregistrés dans les quatre wilayas. « Six cas ont été recensés à Ain Bessem (Bouira) dont trois confirmés, 50 cas à Blida dont 22 confirmés, 18 à Tipasa dont 11 confirmés et 14 cas à Alger dont 5 confirmés », a-t-il précisé.


Les directeurs de santé des wilayas réagissent


Le directeur de la santé de la wilaya d’Alger, le Dr. Mohamed Miraoui, a révélé que 10 malades sur 14 admis à l’hôpital El-Kettar ont quitté ce dernier, tandis que les quatre autres sortiront samedi. Pour sa part, le directeur de la santé de la wilaya de Blida Ahmed Djemai, wilaya dans laquelle un décès a été enregistré mercredi soir à l’hôpital de Boufarik suite à une intoxication aiguë d’origine qui reste pour le moment indéterminée, a annoncé que 12 patients sur 74 ont quitté l’hôpital, ajoutant que l’état de santé des autres malades « s’améliore progressivement », et qu’ils devront rentrer chez eux dans les prochains jours.


Devant un risque de contamination très élevé, la prévention est de mise. C’est dans ce sens que le Dr. Kamel Ait Oubli, de l’Institut national de Santé publique (INSP), a mis l’accent sur l’importance du respect des mesures préventives préconisées par le ministère de la Santé tout au long de l’année,


notamment avant la saison estivale. Il est d’ailleurs recommandé de bien se laver les mains avec de l’eau et du savon, garder les aliments cuits loin des aliments crus et les conserver à une température adéquate, tout en contrôlant leur date de péremption. En outre il préconise de veiller à organiser et à garder les puits fermés et ne pas jeter les ordures à proximité de ces derniers, boire une eau contrôlée ou veiller à la faire bouillir en y ajoutant quelques gouttes de javel en cas de stockage.


L’eau du robinet n’est pas contaminée


Se basant sur le fait que le choléra est une maladie à transmission hydrique et alimentaire, nombreux sont les citoyens qui se sont précipités sur l’eau minérale. La panique a encore accentué la rareté du produit dans les supérettes. En quelques heures, les stocks ont été épuisés. Ce rush à même rendu ce produit vital indisponible dans certaines grandes surfaces qui possèdent de vastes dépôts.


C’est cette panique perceptible dans la capitale et les localités de la banlieue qui a poussé les pouvoirs publics à réagir.


Une situation qui a fait d’abord réagir le ministère des Ressources en eau, qui a posté ce vendredi un message sur sa page Facebook. « Le ministère des Ressources en eau rassure la population ; l’eau du robinet distribuée à travers différentes structures et réseau public est une eau potable et il n’y a pas lieu d’avoir peur », lit-on dans ce message. « Cette eau est soumise quotidiennement à plusieurs analyses réalisées selon les normes dictées par les textes de loi, répondant ainsi aux standards de l’OMS », indique-t-on encore dans ce message, en signalant le fait que toutes les stations de traitement d’eau, qui dépassent 90, réparties sur le territoire national, sont dotées d’un laboratoire qui veille sur la qualité de l’eau, avant qu’elle ne soit injectée dans le réseau.


 


Une déclaration qui sera suivie par d’autres émanant des responsables des services concernés.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter