Culture

#TITRE

521

Le Salon du livre s’ouvre aujourd’hui au public:Une fenêtre géante du monde de l’édition et du savoir

29 octobre 2018 | 21:28
Kamel Cheriti


ce dimanche, c’était l’inauguration officielle par les autorités du Salon international du livre d’Alger.ce lundi, c’est l’ouverture au public pour presque deux semaines de cette fenêtre géante du monde de l’édition pour l’acquisition, quelle que soit la situation sociale, du savoir, de la connaissance, du divertissement ainsi que de l’art de vivre.


Pour répondre à toutes les exigences du savoir, le Salon a retenu près de 300 000 titres des maisons d’édition nationales et étrangères. Nos grands producteurs de livres sont évidemment présents.


Ils s’appellent Casbah Edition, Dalimen, Agence nationale d’édition et de publicité, Agence nationale des arts graphiques, Chihab et aussi, pour tamazigt, le Haut Commissariat à l’amazighité. Ces maisons d’édition exposent des ouvrages édités anciennement et également leurs derniers titres parus en 2018. Il en est de même pour les 47 pays invités.


Pour les manuels classiques, comme les dictionnaires ou les livres d’apprentissage des langues étrangères, des prix très bas sont proposés. Chaque maison d’édition réservera dans son pavillon des espaces pour ses auteurs qui pourront dédicacer leurs livres et faire connaissance avec leurs lecteurs. Le programme de ces rencontres auteur-public est affiché bien visiblement à l’entrée de ces stands. Le Salon a prévu des ouvrages pour toutes les tranches d’âge, allant de la petite enfance à l’enfance, à la jeunesse et jusqu’au lecteur adulte. Le livre religieux détient toujours une place honorable dans le Salon. Les organisateurs ont veillé à ce que ces livres soient réellement un élément d’apprentissage approfondi de la religion et un renforcement de la foi, excluant d’office tout support appelant à l’extrémisme, à la violence, à la haine.


Ce Salon se veut vivant et actif, ne reposant pas seulement sur la commercialisation des livres. Le programme d’animation est tellement riche, dense et varié qu’il est difficile d’assister à toutes les activités proposées chaque jour. Il faut se résoudre à faire un choix dans toutes ces tables rondes, ces conférences, ces journées d’études, ces rencontres avec d’illustres et célèbres écrivains nationaux et invités étrangers. Ce choix est difficile et douloureux, car chaque activité offerte est captivante. C’est ainsi que le Haut Commissariat à l’amazighité propose des plateformes en exclusivité dans les genres aussi variés que les conférences, les rencontres écrivains-lecteurs, les journées d’étude et surtout l’exposition et la découverte de centaines d’ouvrages en tamazight qu’il a lui-même édités. Au niveau international, c’est la Chine qui se trouve au premier rang avec sa situation exclusive d’invité d’honneur. 


Le Salon célèbre en plus le soixantième anniversaire des relations privilégiées entre la Chine et l’Algérie. En effet, c’est en 1958 que le Front de libération nationale a obtenu le soutien précieux de la Chine pour le combat légitime de l’Algérie pour son indépendance. Pour célébrer cet évènement, une forte délégation chinoise comptant 250 membres a été invitée à ce Salon et comprenant des personnalités dans les mondes de l’édition, de la littérature, des arts, de l’histoire. On s’attend avec ces invités à une forte et fascinante animation culturelle.


Pour ces invités venant de Chine, les bâtiments constituant la Safex ne les dépayseront pas. Ils reconnaîtront le style architectural de chez eux. En effet, c’est la Chine qui les a construits gracieusement dès la fin des années 1960, constituant un cadeau du peuple chinois au peuple algérien pour son indépendance.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter