Articles similaires

Nationale

#TITRE

111

Le SNM ne lâche pas prise : Il affirme poursuivre la grève

28 octobre 2019 | 19:45
syndicat des magistrats Redouane Hannachi


Rien ne va plus entre le ministère de la Justice et le Syndicat national des magistrats (SNM). Chacun campe sur sa position depuis jeudi dernier. La bataille se limite actuellement aux communiqués de presse adressés par chaque partie aux médias nationaux en vue de faire valoir leurs positions. Le premier responsable du secteur de la Justice, Belkacem Zeghmati, par le biais du secrétaire général de la tutelle, Zouggar Mohamed, appelle les présidents et les procureurs généraux à appliquer à la lettre les décisions du Haut Conseil de la magistrature relative aux dernières mutations des juges et dément catégoriquement les informations de gel du dernier mouvement. Le SNM par son porte-parole Mabrouk Issad, appelle de son côté les juges à maintenir leur mouvement de protestation et de contestation et à ne pas signer les notifications des décisions prises sans leur consentement. Le nombre des magistrats protestataires a augmenté hier de manière considérable à travers toutes les juridictions du pays.


A titre d’exemple, le taux de participation des juges dépendant de l’autorité judiciaire de la cour d’Alger au mouvement de grève est passé de 96% lors du premier jour à 98% le deuxième jour, où 99% des magistrats des tribunaux ont rejoint leurs collègues pour dire « non » au mouvement ayant touché pas moins de 2 998 magistrats et qui est considéré d’ailleurs comme « illégal ». Les magistrats sont déterminés à poursuivre leur mouvement de grève illimitée entamé avant-hier dimanche, a affirmé hierIssad Mabrouk, président du Syndicat national des magistrats, mettant en cause « l’entêtement » du ministère de la Justice. « L’entêtement du ministère et la fermeture des portes du dialogue sont les causes de la situation actuelle dans le secteur de la magistrature », a indiqué M. Issad dans une déclaration à la presse. Selon le même représentant, le taux de suivi de la grève a atteint 96% dimanche dernier. « Nous poursuivrons la grève jusqu’à la satisfaction de nos revendications contenues dans le communiqué du samedi 26 octobre », a ajouté Mabrouk Issad.


D’après M. Issad, le communiqué publié hier par le Conseil national de la magistrature (CNM) en soutien aux revendications des magistrats répond à toutes leurs « interrogations ». « Ce communiqué conforte nos revendications », a-t-il dit. Le SG du SNM affirme aussi que le mouvement qui a touché près de 3000 magistrats a été effectué sans aucune étude préalable », explique-t-il. « Il est inconcevable que les membres du CNM puissent demander des choses irréalistes lorsqu’ils ont affirmé qu’ils n’avaient pas pu exercer leurs prérogatives légales dans la préparation et l’exécution du mouvement annuel qui a été annoncé. Leur rôle s’était limité, selon leurs dires consulter la liste finale qui a été préparée à l’avance par le ministère de la Justice », conclut Issad Mabrouk.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter