Articles similaires

Nationale

#TITRE

345

Le SNAPEST reprend la protesta

7 février 2018 | 21:22
Educationgrève Lynda Louifi

Le Syndicat national autonome des professeurs de l’enseignement secondaire et technique (SNAPEST) est apparemment décidé à reprendre la protestation. Il vient d’annoncer son adhésion à la grève de l’Intersyndicale prévue le 14 février et à celle des cinq syndicats de l’éducation les 20 et 21 du même mois.

Réuni en son siège national à Alger, le SNAPEST affirme être déterminé à continuer le combat dans le cadre de l’Intersyndicale de la fonction publique. Dans un communiqué rendu public hier, cette entité syndicale indique que la décision de reprendre la protestation a été prise lors de la réunion du bureau national du syndicat, tenue en parallèle avec la réunion de l’Intersyndicale du secteur de l’éducation nationale le 4 février dernier. Le syndicat estime que « toutes les promesses du ministère de l’Education qui s’était engagé, au cours de différentes réunions en 2017, à satisfaire toutes les doléances du personnel enseignant, n’ont pas été tenues à ce jour ». Le SNAPEST a, lors de cette réunion, réitéré son attachement aux revendications soulevées dans le cadre de l’Intersyndicale. Il s’agit notamment de la retraite anticipée et de la retraite sans condition d’âge, du projet du code du travail, de la révision de la grille des salaires et de l’amélioration du pouvoir d’achat de tous les travailleurs »

.Le syndicat présente une plate-forme de six revendications d’ordre socioprofessionnel et pédagogique, à commencer par « l’amendement du décret exécutif 12/240 portant statut particulier des personnels de l’éducation nationale, l’adoption d’un régime indemnitaire incitatif ainsi que la révision de la grille salariale en fonction de l’inflation ». Il exige également la révision du système de compensation, l’augmentation de la valeur des heures supplémentaires, la révision du régime indemnitaire, l’augmentation de la rémunération des heures supplémentaires et l’évaluation d’autres tâches qui complètent la mission d’enseignement ainsi que la révision de la loi fondamentale du secteur de l’éducation, la prise en charge des revendications soulevées dans le cadre de l’Intersyndicale, la révision de la décision ministérielle concernant les examens professionnels et la révision de la note éliminatoire. Par ailleurs, le syndicat réclame la création d’un nombre suffisant de postes pour tous les grades, l’augmentation de la rémunération des heures supplémentaires, et enfin l’amélioration de la situation socioprofessionnelle des corps communs et ouvriers professionnels en procédant à l’annulation de l’article 87 bis.

Dans le même document, les syndicats ont appelé les pouvoirs publics à « prendre au sérieux les revendications et à ouvrir un dialogue sérieux et responsable afin de trouver des solutions rapides et concrètes ». En conclusion, le SNAPEST invite l’ensemble des enseignants à se mobiliser autour du syndicat afin de défendre leurs revendications légitimes et de faire aboutir les deux mouvement de grève prévus par les syndicats autonomes.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter