Articles similaires

Nationale

#TITRE

526

Le RND exhorte Bouteflika à briguer un 5e mandat

27 octobre 2018 | 20:17
RND Saïd Tissegouine

Le Rassemblement national démocratique (RND) de la wilaya de Tizi-Ouzou a exhorté, ce samedi à l’issue de son conseil de wilaya tenu au siège du Musée régional du Moudjahid, le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, à briguer un cinquième mandat.

A ce grand rendez-vous politique beaucoup d’invités de haut rang ont marqué leur présence. C’est le cas de la grande famille des moudjahidine, des enfants de chouhada, des acteurs du FCE (Forum des chefs d’entreprises), des chefs syndicaux émargeant à l’UGTA, des représentants de la société civile et, bien sûr, des universitaires. Les hommes et les femmes venus assister aux travaux du conseil de wilaya RND de Tizi-Ouzou étaient si nombreux que la grande salle des conférences ayant abrité les travaux n’a pu les contenir tous.

Concernant l’appel au président Abdelaziz Bouteflika à occuper le fauteuil d’El Mouradia pour une durée de cinq ans à partir du mois d’avril prochain, le RND le justifie par « une exigence politique ». C’est ce qu’a déclaré Seddik Chihab, député, membre du secrétariat national et porte-parole du parti. Dans son allocution, ce cadre dirigeant du parti d’Ahmed Ouyahia a su mettre à profit cette rencontre pour développer certains sujets de l’heure. En effet, Seddik Chihab abordera le boycott de la langue arabe par les lycéens de la wilaya de Tizi-Ouzou, tamazight, la démocratie, le multipartisme et les raisons du choix du RND porté sur Abdelaziz Bouteflika. Concernant tamazight, le porte-parole du RND reconnaîtra le grand mérite des hommes et des femmes ayant longuement milité pour arriver à sa consécration comme langue nationale et officielle. « Je salue vivement ces militants et militantes qui ont milité pour que tamazight jouisse du statut qu’on lui connaît aujourd’hui, même si je ne partage pas avec certains les visions politiques », a affirmé Seddik Chihab.

Concernant le boycott de la langue arabe par les lycéens de la wilaya de Tizi-Ouzou, l’intervenant a assuré que cette revendication « ne peut être prise au sérieux parce qu’elle ne relève pas du sérieux ». C’est dans ce sens aussi qu’il développera une thèse où il sera mis en avant le

positivisme de la diversité culturelle et linguistique. « Il faut que les militants de tamazight continuent à militer pour davantage d’épanouissement de tamazight, mais cela doit se faire d’une façon pacifique et intelligente », poursuit l’orateur.

Abordant ensuite le multipartisme et la place du RND dans le paysage politique, le porte-parole ne manquera pas de tirer quelques fléchettes empoisonnées à l’endroit du FFS et du RCD, sans toutefois aller jusqu’à les citer nommément. « Certains partis ont voulu maintenir la Kabylie dans la ghettoïsation, mais cela ne leur a pas réussi car le RND, dont la place politique est indéniable, a pu la sortir de la ghettoïsation », a indiqué le porte-parole du RND.

Plus loin, l’orateur mettra en exergue les concepts de la réconciliation nationale et le vivre ensemble en paix, lesquels concepts sont à mettre à l’actif d’Abdelaziz Bouteflika. Seddik Chihab ne cachera pas que beaucoup reste à faire, comme la lutte contre la corruption, la mauvaise gestion, la bureaucratie, etc. Il reconnaîtra cependant que la corruption, phénomène mondial, a atteint dans notre pays des proportions alarmantes.

Pour sa part, le secrétaire du RND de Tizi-Ouzou et non moins député, Tayeb Mokadem, lira à l’assistance la motion du conseil de wilaya élargi dans laquelle sont mentionnées les raisons du choix porté sur la personne d’Abdelaziz Boutefika pour briguer un 5e mandat présidentiel.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter