Articles similaires

Nationale

#TITRE

628

Le Président Bouteflika candidat du FLN pour 2019 Selon Djamel Ould Abbès

28 octobre 2018 | 20:15
Bouteflika Hocine Adryen


Le secrétaire général du FLN, Djamel Ould Abbès, a annoncé hce dimanche lors d’une rencontre avec les parlementaires de son parti que le président Abdelaziz Bouteflika est officiellement le candidat du parti pour l’élection présidentielle de 2019.


S’il s’est abstenu jusqu’ici de faire la moindre déclaration, aujourd’hui le ton est donné : le FLN soutiendra le président Abdelaziz Bouteflika pour un cinquième mandat. « Je le dis en tant que secrétaire général du parti, le candidat du FLN pour l’élection présidentielle de 2019 c’est Abdelaziz Bouteflika », a déclaré Djamel Ould Abbès dans une allocution prononcée à l’occasion de l’investiture du nouveau chef du groupe parlementaire du parti, Mohamed Bouabdallah, en remplacement de Mouad Bouchareb, élu nouveau président de l’APN. Mais la question qui se pose et qui brûle toutes les lèvres est celle-ci : le président Bouteflika briguera-t-il un cinquième mandat ? En tout cas, le FLN, parti au pouvoir, demande au chef de l’Etat de se représenter encore une fois en 2019. Une éventualité qui choque une grande partie de l’opinion. Ce n’est plus un mystère : le FLN dévoile son favori pour la présidentielle de 2019. Le président Bouteflika, 81 ans, est invité à se succéder à lui-même, pour un cinquième mandat.


C’est au SG du parti du FLN de lui transmettre officiellement le message au nom des militants. Un deuxième et dernier mandat, en vertu de la révision constitutionnelle de 2016. Le dernier mot revient au Président Bouteflika insiste-t-on du côté du FLN, qui a pris la décision de solliciter Bouteflika. A cette occasion, le gratin du parti a vanté les mérites du président en bientôt vingt ans de pouvoir. Mais viser un cinquième mandat, malgré l’usure de l’âge, c’est un pari risqué selon l’opposition. En plus du FLN, le RND et demain le TAJ et le MPA, apporteront également leur caution. Du côté des organisations nationales, l’UGTA et le FCE sont sur la même ligne. Avec cette prise de position du Forum des chefs d’entreprise, c’est un allié de taille qui vient se joindre aux différentes parties qui pressent le locataire d’El Mouradia de se présenter pour un nouveau mandat à la tête du pays.


Comme pour les quatre dernières élections présidentielles, la principale organisation patronale, le forum des chefs d’entreprises, a appelé le président Bouteflika a briguer un cinquième mandat lors de la présidentielle prévue en avril 2019 : « Le Forum des chefs d’entreprise (FCE) appelle avec sincérité, respect et déférence notre président à poursuivre son œuvre en se présentant à l’élection présidentielle de 2019 », fait savoir l’organisation patronale dans un communiqué publié à l’issue de son Conseil exécutif tenu il y a quelques jours.


Le FCE « en appelle » aux « hautes valeurs d’engagement, de patriotisme et de sacrifice envers l’Algérie » du président Bouteflika. Le FCE, dirigé par Ali Haddad, s’est déjà engagé « à tout mettre en œuvre pour réussir, sous la haute gouvernance de Bouteflika, le pari d’un développement national solidaire pour le progrès et la prospérité, porteur de richesses et de paix ». Les appels du camp présidentiel à une nouvelle candidature du président Bouteflika se multiplient depuis avril dernier.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter