Nationale

#TITRE

333

Le PIB de l’Algérie en hausse à 3,6% en 2018

10 janvier 2018 | 21:49
Lilia Ait Akli

La Banque mondiale (BM) prévoit une augmentation du PIB (produit intérieur brut) de l’Algérie qui devrait s’établir à 3,6% en 2018. L’institution de Bretton Woods, et dans le cadre de son rapport semestriel sur les perspectives économiques mondiales publié à Washington, a relevé aussi ses prévisions de croissances en Algérie pour 2018 et 2019.
Le PIB gagne 2,6 points par rapport aux prévisions de la BM dans sa dernière édition de juin 2017 où elle prévoyait une croissance à 1%. La BM a également ajusté à la hausse ses prévisions de croissance pour 2017 à 2,2%, contre 1,8% prévue initialement, ce qui représente un écart de 0,4 point.
Un rebond qui sera notamment soutenu par les nouvelles mesures budgétaires du gouvernement concernant le financement de l’investissement.
« Si la croissance devrait se tasser légèrement en 2019 à 2,5%, elle restera cependant en hausse d’un point par rapport à la prévision de 1,5% anticipée en juin dernier », mentionne la BM dans le même rapport. Selon cette institution mondiale, les nouvelles dépenses d’investissement et les mesures budgétaires prévues dans la loi de finances 2018 devraient porter à la hausse la croissance de l’Algérie à court terme.
« En Algérie, les nouvelles dépenses publiques d’investissement liées au budget 2018 et l’orientation budgétaire plus expansionniste que prévu devraient doper la croissance à court terme », relève la BM dans le chapitre consacré aux perspectives de croissance dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (Mena).
En estimant que pour cette année l’Algérie tiendra une cadence élevée et fera mieux que la majorité des pays de la région Mena, y compris les exportateurs de pétrole, où la croissance va marquer le pas.
La Banque mondiale a en effet abaissé ses prévisions de juin dernier pour certains pays de la région Mena. Ce même rapport de la BM note que de nombreux pays exportateurs de pétrole à l’instar de l’Algérie, de l’Arabie Saoudite ou de la Russie ont entrepris des mesures pour « consolider leur budget et rééquilibrer les recettes et les dépenses » suite à la chute des prix du pétrole. Elle a souligné le fait que ces pays ont poursuivi leurs efforts de diversification économique, citant en cela l’Algérie, à côté d’autres pays qui ont réussi à « améliorer sensiblement » leur climat des affaires dans une démarche visant à doper l’investissement.
Au plan social, la Banque mondiale avait « félicité le gouvernement algérien » en mai 2017 pour « ses réalisations sociales » et a confirmé son soutien pour le nouveau modèle de croissance économique du pays, selon un communiqué publié à l’issue d’une visite effectuée par une délégation de cette institution financière internationale. 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter