Articles similaires

Nationale

#TITRE

897

Le PDG de Condor et ses deux frères incarcérés

9 août 2019 | 19:23
Condor Redouane Hannachi


Le PDG du groupe électroménager et multimédia Condor, Abderrahmane Benhamadi, a été placé en détention provisoire à la prison d’El Harrach,ce jeudi, par le juge d’instruction du pôle judiciaire spécialisé du tribunal de Sidi M’Hamed près la cour d’Alger.


Ses deux frères, Omar et Hocine Benhamadi, ont été également placés en détention provisoire dans la même prison dans le cadre de l’affaire dans laquelle est également poursuivi leur frère Moussa Benhamadi en qualité d’ex-ministre et dont le dossier a été transmis au procureur général près la cour d’Alger pour prendre les mesures nécessaires.


Les quatre frères sont poursuivis « pour blanchiment d’argent, transfert de biens obtenus par des faits de corruption à l’effet d’en dissimuler la source illicite dans le cadre d’une organisation criminelle, participation à la dilapidation et à l’utilisation de fonds de banque, incitation d’agents publics à utiliser leur influence réelle ou supposée dans le but de bénéficier d’indus privilèges ».


Ils sont également accusés de financement occulte de partis politiques et notamment de la campagne électorale de l’ancien président de la République Abdelaziz Bouteflika.


Les frères Benhamadi ont comparu, rappelons-le, dans la matinée de mercredi devant le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’Hamed, pour répondre de graves accusations liées à la malversation.


Dans le même contexte, des cadres du groupe Condor et du ministère de l’Industrie ont été et placés en détention provisoire à l’établissement pénitentiaire d’El Harrach.


Les dossiers des deux ex-Premiers ministres Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, impliqués dans ces affaires, ont été transmis au procureur général près la cour d’Alger.


Les deux anciens Premiers ministres, placés en détention provisoire depuis plus de deux mois à la prison d’El Harrach pour des affaires relatives à la corruption, ont été présentés puis auditionnés, ainsi que des cadres de Mobilis et d’Algérie Telecom. Les auditions se sont poursuivies tout au long de la journée de jeudi dernier.


Le dossier de l’ex-wali d’Alger Abdelkader Zoukh, placé sous contrôle judiciaire dans pas moins de trois affaires, sera également remis au parquet général de la même juridiction, et il sera auditionné par la suite par le conseiller rapporteur de la Cour suprême, précise-t-on de source judiciaire.


Il convient de signaler que l’enquête a été menée par la section de recherches du Groupement de Gendarmerie nationale de la wilaya d’Alger sur des faits à caractère pénal. La section de recherches a informé le procureur de la République du tribunal de Sidi M’Hamed territorialement compétent par des rapports sur les dépassements commis par les mis en cause.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter