Articles similaires

Monde

#TITRE

584

Le Maroc refuse de négocier directement avec le Polisario

10 février 2018 | 19:44

Le Maroc montre une fois de plus son refus de négocier directement avec les dirigeants sahraouis malgré les injonctions de l’ONU et de l’UA, qui lui recommandent expressément d’entamer dans les plus brefs délais des pourparlers de paix avec la RASD, seule dépositaire de la volonté populaire. Après la main tendue de la RASD la semaine dernière, qui s’est déclarée favorable à la relance des négociations directes avec le royaume sous l’égide des Nations unies, le Maroc a officiellement rejeté l’option de négociations directes avec le Polisario. L’annonce a été faite hier par le ministre des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalid lors d’un point de presse, rejoignant en cela la, position du ministre des AE Nasser Bourita. Mustapha El Khalid a affirmé « qu’aucune réunion n’est programmée ».

La communauté internationale est aujourd’hui devant un fait accompli relevant du crime d’Etat, puisque le Maroc continue d’occuper illégalement un territoire depuis plus de quarante ans en violation des règles internationales. Le Maroc, qui continue de défier cette même communauté, est soutenu et protégé par la France, qui siège au conseil de sécurité de l‘ONU. La résolution 2351 votée à l’unanimité le 29 avril 2017 par les Quinze, demande en effet « aux parties de reprendre les négociations sous les auspices du secrétaire général de l’ONU sans conditions préalables et de bonne foi, en tenant compte de l’action menée depuis 2006 et des faits nouveaux survenus depuis, en vue de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable ». Le Maroc a également refusé de répondre à l’invitation de l’envoyé spécial du SG de l’ONU, Horst Köhler. Dans des déclarations à un site marocain, le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a nié toute visite de Köhler à Rabat et tout déplacement d’une délégation marocaine à Berlin. A deux mois de la présentation par Antonio Guterres d’un nouveau rapport sur le Sahara occidental devant les membres du Conseil de sécurité, le Maroc refuse d’initier des entretiens avec Köhler à Rabat. Horst Köhler poursuit ses consultations avec d’autres acteurs internationaux connaissant le dossier du Sahara occidental. Ainsi, il s’est déplacé à Genève où il a rencontré successivement l’ancien SG des Nations unies, le Ghanéen Kofi Annan, et pris langue avec un haut représentant au sein du Conseil des droits de l’homme de l’ONU. Pour rappel, les premières négociations directes sous l’égide des Nations unies datent de juin 2007 à Manhasset (New York). Un premier round d’observation entre représentants du Maroc et du Polisario, suivi par trois autres en août 2007, janvier puis mars 2008, mais sans enregistrer de réelles avancées.

En attendant le règlement définitif de ce vieux conflit, l’Autorité sahraouie du pétrole et des mines a exprimé sa satisfaction pour la décision des sociétés étrangères Kosmos Energy et Capricorn Exploration & Development Company Ltd, de suspendre leurs activités d’exploration pétrolière dans les territoires occupés du Sahara occidental, a indiqué un communiqué de l’autorité parvenu à SPS. L’autorité sahraouie a qualifié ce retrait de « coup épuisant » pour les projets de l’occupant marocain au Sahara occidental. Pour le président de l’Autorité sahraouie, le Dr Ghali Zubair, « ce retrait intervient dans le cadre d’une série d’initiatives de la part des sociétés étrangères après les pressions juridiques et morales contre ces sociétés pour leur implication dans les projets du Maroc qui sont contraires à la lettre et à l’esprit du droit international ». Cosmos Energy et Capricorn Exploration &

Development étaient liés par des contrats signés avec l’occupant marocain pour l’exploration pétrolière et gazière dans les eaux territoriales du Sahara occidental dans le bloc de Boujdour, depuis plusieurs années.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter