New Média

#TITRE

689

Le Jeune indépendant lauréat du prix du Président de la République du journaliste professionnel.

22 octobre 2018 | 23:30
Redaction online


Les journalistes Aziza Mahdid et Lilia Ait Akli ont décroché ce lundi soir le 3e prix du Prix du Président de la République du journaliste professionnel dans la catégorie de la presse écrite.
Ce prix qui a été attribué lors d’une cérémonie de remise de prix au centre international des conférences récompensait un reportage intitulé :" l’université et le service national deux écoles du vivre ensemble".
Le reportage mettait en valeur l’université et le service national en tant qu’espaces de rapprochement, de fraternité, de tolérance et d’entraide entre algériens venus de plusieurs régions et ayant différentes mentalités, coutumes et traditions. Suite à cette distinction, les deux journalistes ont tenu à exprimer leurs remerciements au Président de la République Abdelaziz Bouteflika pour l’instauration de ce prix qui récompense l’effort journalistique à l’occasion de la journée nationale de la presse.
" Je tiens à remercier aussi les organisateurs de l’évènement, les membres du jury, le collectif rédactionnel du Jeune Indépendant notamment le directeur de la publication M. Kamel Mansari", a affirmé Lilia Ait Akli corédactrice du reportage.
Sa collègue Aziza Mehdid a souligné l’importance de ce genre d’évènement qui constitue un encouragement à l’endroit des journalistes.
De son côté, le directeur de la publication, Kamel Mansari a affirmé que "cette distinction est une reconnaissance au travail accompli avec ferveur par des journalistes attachés à ce métier en dépit des difficultés du terrain et des aléas de la presse écrite", ajoutant que " l’honnêteté et le sérieux dans ce métier sont la clef de tout mérite".


Plusieurs travaux ont été aussi primés lors de la cérémonieen présence des lauréats, de leurs familles et des invités de marque au Palais des congrès Abdelatif Rahal dont les deux ministres de la Communication et de la Culture, MM. Djamel Kaouane et Azzedine Mihoubi.


Palmarès de la quatrième édition du Prix du président de la République :


* Presse écrite :


Troisième prix - Lilia Ait Akli et Aziza Mahadid, journal « Jeune Indépendant »


Deuxième prix - Abdel Dayem Cherif de « La Nouvel République »


Premier prix : - Nour Al-Houda Taybi du journal « Al-Nasr »


* Presse télévisée : les trois prix revenus à la Télévision Algérienne publique


Troisième prix : - Souhila Herriyat - « Chaine A3 »


Deuxième prix : - Kahina Acherchour - « Chaine 4 »


Le premier prix : - Naima Mansoor - « Chaine généraliste »


* Presse Radiophonique :


Troisième prix : - Salem Khalawi pour Radio Algérie de Tizi Ouzou


Deuxième prix : Kamal Mahdi de Radio Al-Bahja


Premier prix : - Nawal Arar de la première chaîne de radio


* Médias électroniques :


Troisième prix : - Retiré


Deuxième prix : - Lounès Guermour de la radio algérienne


Premier prix : - Retiré


* Prix Photo et Caricature :


Le photographe Lyès Habach du journal El Watan


* Prix spécial du jury : Mohammed Baba Ammi de Radio Algérie à Tamanrasset


Un vibrant hommage a été rendu à l’ancien diplomate et ex MAE Lakhdar Ibrahimi et l’ambassadeur de la RASD accrédité à Alger.


Etaient présents à la cérémonie d’attribution des prix des membres du gouvernement, des diplomates et des personnalités de la sphère de la culture et de la presse nationales dont les directeurs généraux de la Télévision, de la Radio et patrons de la presse écrite. 


Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a adressé un message à la veille de la célébration de la journée nationale du journaliste qui coïncide avec la date 22 octobre, soulignant le rôle des médias dans la dénonciation des dérives et des manquements, le considérant comme "une contribution précieuse à l’évaluation des choses et à la promotion de l’Etat de droit et du Droit". Il a souligné que la fortification de l’Algérie face aux risques extérieurs d’un front populaire armé de patriotisme et imprégné du souci de préserver le pays.


A l’occasion, un timbre dédié au nom des journalistes martyrs du devoir, assassiné lors de la décennie noire a été offert des mains de la ministre de la Poste et des Technologies de la communication, Houda Feraoun, au ministre de la Communication, Djamel Kaouane.


Un hommage rendu à titre posthume à 14 noms de martyrs du devoir exerçant dans la presse nationale dont Rachida Hammadi de la Télévision algérienne qui a été ravie aux siens le 20 mars 1995 et Yamina Zarrouk et Ali Abboud de la Radio algérienne, assassinée le 16 janvier 1995. 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter