Monde

#TITRE

264

Le Hezbollah condamne, Téhéran prêt à coopérer

27 juin 2017 | 19:19
R. I.

Le Hezbollah a condamné « les tentatives criminelles de viser la Grande mosquée de La Mecque par des gangs takfiristes et terroristes qui répandent le sang sans aucun sens de l’humanité ou de la morale ».

Et d’ajouter : « Cet acte s’inscrit dans la série de crimes meurtriers perpétrés par ces gangs en Syrie, en Irak, au Liban et dans le monde arabe et musulman. Les conséquences destructrices de ces attentats ont atteint désormais le monde entier ».

« La tentative d’attaquer la Grande mosquée, le lieu le plus sacré pour les musulmans, dans le mois béni de Ramadan prouve que la pensée criminelle de ces groupes ne prend pas en considération les lieux les plus saints, les périodes bénies et le patrimoine humain.

Leurs crimes odieux inspirés par des fatwas erronés et haineuses affectent tout le monde sans distinction, d’où la nécessité de rejeter et condamner cette pensée au niveau mondial », a encore dit le Hezbollah dans son communiqué, cité par Al Manar.

Le Hezbollah a une fois de plus appelé « les oulémas, les intellectuels, les gens d’opinion et de décision, les dignitaires religieux et politiques à œuvrer sérieusement pour contrer ces groupes et faire face à leur idéologie (takfiriste) erronée et destructrice ».

Téhéran prêt à coopérer

Pour sa part, l’Iran a condamné cet attentat et s’est déclaré prêt à « coopérer » dans la lutte contre « les dealers de mort », malgré ses relations très tendues avec la dynastie saoudienne.

Cette action « montre une fois encore que le terrorisme débridé qui vise le monde entier, la région et en particulier les musulmans et les pays islamiques, ne connaît ni religion, ni géographie, race ou nationalité, et qu’il peut même frapper le lieu le plus sacré des musulmans dans le monde », a déclaré Bahram Ghassemi, porte-parole des Affaires étrangères iraniennes, cité par l’AFP.

L’Iran « a toujours condamné le terrorisme sous toutes ses formes, où qu’il frappe » et « a toujours dit être prêt à aider et à coopérer avec les autres pays pour combattre ces criminels, dealers de mort et semeurs ignorants de haine », a-t-il ajouté.

Onze personnes, dont six pèlerins et cinq policiers, ont été blessées dans l’effondrement partiel d’un bâtiment de trois étages — situé dans l’enceinte de la Grande mosquée — où se barricadait un kamikaze qui s’est fait exploser, a annoncé le ministère saoudien de l’Intérieur vendredi soir.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter