Sports

#TITRE

452

Le GS Pétroliers et l’US Sétif animera la finale 2016

15 mai 2016 | 19:58
Rédaction JI

Le GS Pétroliers a rejoint l’US Sétif en finale de la coupe d’Algérie de basket-ball, seniors messieurs, en s’imposant sur le fil face à une héroïque équipe du NA Hussein-Dey (88-85), en demi-finale disputée samedi à la coupole du complexe olympique Mohamed-Boudiaf.

Dans un match marqué par beaucoup d’animosité et d’agressivité dans le jeu, avec notamment une décision d’arbitrage litigieuse lors de la dernière action de la rencontre, c’est le GS Pétroliers qui a pris le meilleur départ, en s’appuyant sur ses points forts à savoir le jeu rapide en transition et ses pivots de grandes tailles en attaque placée, parvenant à conclure les deux premiers quarts temps à son avantage : (21-18) au premier, et (48-42) à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, les Pétroliers emmenés par Mohamed Harat (27 points) sont parvenus à maintenir l’écart et terminer le 3e quart temps avec un avantage de six points (68-62). Dans le dernier quart, c’est le meneur de poche du NAHD, Zaki Guermat auteur d’un match héroïque avec 30 points au compteur, qui sonne la révolte des siens en enchainant les paniers à trois points, permettant à son équipe d’égaliser (85-85) à une minute trente secondes de la fin du match.

C’est ensuit au tour de Hocine Gaham (GSP) de briller lors de la dernière minute du match inscrivant un shoot à deux points décisif en sortie de temps mort, qui permet de donner 2 point d’avance à son équipe (87-85) à 18 secondes du terme.

Balle de match en main, les joueurs du NAHD par manque de lucidité ont laissé filer la qualification en perdant la possession du ballon à 7 secondes du coup de sifflet ne parvenant même pas à prendre un dernier tir pour égaliser ou passer devant.

Les Pétroliers, tenant du trophée depuis 2011, concluent le match avec un lancer franc réussi de Halim Kaouane qui offre la victoire à son équipe (88-85). L’entraineur du GS Pétroliers, Bilal Faid, s’est montré soulagé après la qualification de son équipe, qui, selon lui, a très mal géré la fin de match laissant le NAHD revenir dans la partie.

"C’est pas le première fois que nous laissons l’adversaire revenir dans le match après avoir dominé toute la rencontre, je m’attendais au retour du NAHD, qui a fait un énorme match, dans le dernier quart. Mes joueurs sont restés concentrer jusqu’à la dernière minute pour arracher la qualification", a déclaré Faid à l’APS.

De son côté, le coach du NA Hussein-Dey, Djamel Rekik, très déçu après l’élimination de son équipe, a estimé que le manque de lucidité et surtout d’expérience lors de la dernière possession de balle a couté la qualification aux Sang et Or.

"Nous avons très mal géré la dernière possession de balle, qui devait revenir à Guermat, mais je pense que s’est un joueur du GSP qui fait sortir la balle et la remise en jeu devait nous revenir.
L’arbitre en a décidé autrement, félicitation au GSP pour sa qualification", a déclaré Rekik.

La première demi-finale, toute aussi disputée, qui s’est également déroulée samedi à la coupole, a vu la qualification de l’US Sétif au dépend du NB Staoueli sur le score de 80 à 75 (mi-temps : 35-35).

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter