Articles similaires

Monde

#TITRE

425

Le Front Polisario se félicite des décisions du sommet africain

5 février 2018 | 22:27

Le gouvernement sahraoui s’est félicité de la décision du sommet africain appelant les deux parties en conflit au Sahara occidental (Maroc et Front Polisario) à s’engager dans des pourparlers directs, réitérant sa disponibilité à reprendre la voie des négociations avec le Maroc pour parvenir à une paix juste et durable, a indiqué un communiqué rendu public à l’issue de la réunion du Bureau permanent du secrétariat général du Front Polisario présidée par Ibrahim Ghali, président du Sahara occidental et secrétaire général du Front Polisario.

Le Front Polisario a réitéré, à cette occasion, son appel au royaume marocain pour l’application immédiate des dispositions de l’Acte constitutif de l’UA qu’il a approuvé, et le retrait des territoires sahraouis occupés, soulignant la disponibilité du gouvernement sahraoui à se conformer à la décision du sommet africain.

Selon la même source, la réunion du Bureau permanent a été consacrée à l’examen des derniers développements de la question sahraouie et a vu la présentation d’un exposé sur le 30e sommet ordinaire de l’Union africaine (UA) tenu les 28 et 29 janvier derniers à Addis Abeba (Ethiopie).

Le Bureau a salué "les décisions importantes qui ont sanctionné le sommet", a-t-on indiqué.

La réunion a également abordé la récente rencontre de concertation entre une délégation sahraouie conduite par le président Ibrahim Ghali et l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental, Horst Kohler, une réunion qui s’inscrit, rappelle-t-on, dans le cadre des efforts onusiens pour le parachèvement du processus de décolonisation au Sahara occidental sur la base du droit du peuple sahraoui à l’autodétermination et à l’indépendance.

Le Front Polisario a réitéré, à ce propos, son soutien aux efforts du secrétaire général de l’ONU Antonio Guteres et de son envoyé spécial, appelant à une application urgente de la résolution 2351 du Conseil de sécurité relative aux violations de l’accord de cessez-le-feu par le Maroc dans la région d’El Guergarat.

La réunion du secrétariat national du Front Polisario a également abordé la spoliation, par le Maroc, des richesses naturelles du Sahara occidental, appelant "les entreprises associées au colonisateur marocain dans ses crimes économiques, à l’image de l’entreprise allemande Siemens, à se conformer au droit international et à mettre fin à ces pratiques".

Dans ce contexte, le Bureau permanent du front Polisario a appelé l’UE à se conformer immédiatement à l’arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), qui confirme l’interdiction de toute exploitation des richesses du peuple sahraoui sans son approbation, à travers son représentant légitime et unique, le Front Polisario, vu le statut du Sahara occidental et du royaume

marocain, en tant que deux territoires distincts.

Le Front Polisario a dénoncé les manoeuvres visant à faire passer l’accord de pêche UE-Maroc au mépris du droit européen et international.

Le front Polisario a salué la résistance du peuple sahraoui dans les territoires occupés et au sud du Maroc, ainsi que dans les campus universitaires, en dépit de la répression, de l’intimidation et de la détention arbitraire.

Le front Polisario a réitéré son appel à l’ONU afin d’œuvrer à la libération immédiate des prisonniers sahraouis détenus dans les geôles marocaines.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter