Nationale

#TITRE

440

Le FNA et El Islah soutiennent Bouteflika

4 février 2019 | 21:26
Hocine Adryen

Le président du FNA, Moussa Touati, ne sera pas candidat à la prochaine élection présidentielle, lui qui a déjà à en découdre lors des trois dernières. Il a en effet annoncé vendredi dernier son soutien à la candidature de Abdelaziz Bouteflika à la présidentielle du mois d’avril prochain. Il a appelé à donner « l’opportunité au président Bouteflika pour revoir les priorités de la Constitution devant servir le peuple », appelant à « une phase transitoire servant les intérêts du citoyen et défendant la stabilité et la sécurité du pays ». Moussa Touati a expliqué que cette période transitoire « ne peut être concrétisée qu’avec une révision de l’actuelle Constitution pour servir les intérêts du peuple, être au diapason des réalités vécues sur tous les plans et répondre aux attentes des citoyens ». De son côté, le RCD ne va pas présenter de candidat à la présidentielle.

Le Conseil national du parti, lors de sa réunion ce dimanche vendredi, a décidée rejeter une « énième opération de désignation d’un chef de l’État ». Le RCD a décidé en effet de charger son secrétariat national de finaliser un « appel en vue d’un rassemblement le plus large afin de mobiliser les citoyens et les forces vives du pays autour de l’impératif d’un nouveau départ », selon une résolution de son Conseil national. « Un départ qui restitue la parole au peuple dans un État où la liberté, la sécurité, l’égalité en droits et l’égalité des chances ne relèvent plus d’un mythe », souligne encore la résolution.

Dans son discours prononcé à l’ouverture des travaux du Conseil national de son parti, Mohcine Belabbas a chargé le pouvoir. À l’adresse du président Bouteflika, il a résumé son bilan en quelques mots : « Le quadruple quinquennat de l’actuel chef de l’État se termine comme il a commencé : dans une crise politique et morale qui risque à terme de déboucher sur des désordres qu’aucune force nationale, à l’intérieur ou à l’extérieur du système, ne pourra canaliser », dit-il.

Le président du Mouvement El-Islah, Filali Ghouini, a affirmé que sa formation politique a réitéré le soutien du mouvement au président de la République, Abdelaziz Bouteflika. Aux travaux de la session ordinaire du bureau national du mouvement, Ghouini a indiqué que sa formation « contribuera activement à la réussite de l’échéance électorale importante de la présidentielle », ajoutant que son mouvement jouera un rôle clé en faveur du président de la République Abdelaziz Bouteflika : « Après l’annonce officielle de la candidature de M. Abdelaziz Bouteflika à la présidentielle, "nous envahirons le terrain aux côtés de tous les partenaires politiques et acteurs de l’opération électorale pour participer à la collecte des signatures, aux activités et manifestations communes et à l’encadrement de l’opération électorale dans les centres et bureaux de vote », a indiqué le président d’El-Islah.

Ghouini a appelé tous les partenaires politiques et acteurs de l’opération électorale à adopter des pratiques démocratiques saines, pour consolider la sécurité et la stabilité en Algérie et resserrer davantage les rangs afin de relever les défis et faire face aux menaces et complots ciblant la sécurité et l’unité nationales.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter