Articles similaires

Nationale

#TITRE

394

Le FFS retire ses élus de l’APN et du Sénat

6 mars 2019 | 21:52
FFS Sénatoriales Hocine Adryen

Le FFS, qui a décidé de boycotter l’élection présidentielle du mois d’avril, a retiré tous ses élus de l’Assemblée populaire nationale (APN) et du Conseil de la nation, indique un communiqué parvenu hier à notre rédaction : « Le FFS décide du retrait de ses parlementaires des institutions du régime, illégitimes et impopulaires, pour lutter au côté du peuple sur le terrain », indique le communiqué qui revient sur les raisons de ce retrait.

Pour le vieux parti de l’opposition, « la voix du peuple a résonné dans tout le pays pour exiger le changement du système autoritaire et liberticide, qui gouverne le pays depuis l’indépendance nationale, et pour revendiquer le libre exercice de son droit légitime à l’autodétermination », dit-il. « Aujourd’hui, le FFS exprime sa satisfaction du caractère pacifique de la mobilisation du peuple algérien dans son rejet du scrutin présidentiel d’avril prochain en refusant une mascarade électorale supplémentaire. Le peuple algérien s’est mobilisé pour exiger le départ d’un système imposé par la force ainsi que par les trucages électoraux et les mises en scène totalitaires ».

Plus loin le parti cher à feu Hocine Aït Ahmed ajoute : « La candidature du chef de l’Etat à sa propre succession confirme un énième coup de force au mépris de la volonté populaire. Aujourd’hui, les tenants du régime expriment une schizophrénie inégale en ignorant la colère du peuple algérien et ses revendications pour une rupture totale, radicale avec le système et non un changement dans le système et sa continuité ». Le FFS rappelle que son projet, consolidé par les résultats du dialogue engagé depuis quatre ans avec les différents acteurs politiques du pouvoir et de l’opposition et les débats citoyens, « est le seul à même de répondre aux aspirations légitimes de la population de vivre dans une Algérie libre et démocratique.

Ce projet vise à changer radicalement le système avec l’élection d’une Assemblée nationale constituante et l’instauration de la 2e République, revendications appuyées largement par la population lors de ses manifestations exprimant ainsi le consensus nationale et populaire recherché autour de ce projet ». Enfin, le FFS lance un appel à toutes les composantes de la société pour « poursuivre les manifestations de façon pacifique jusqu’à l’aboutissement du combat de plusieurs générations pour une Algérie libre et démocratique ».

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter