Articles similaires

Nationale

#TITRE

278

Le FFS propose une conférence nationale

19 mai 2019 | 20:55

Le FFS a profité de la journée nationale de l’étudiant pour lancer un appel pour une alternative démocratique. « Plusieurs semaines de mobilisation et d’engagement ont drainé la quasi-totalité d’un peuple plus que jamais décidé et déterminé à imposer un changement radical du régime autoritaire algérien », écrit dans sa déclaration le FFS, qui salue cette « dynamique révolutionnaire ». En réponse à cette légendaire démonstration de force populaire, le FFS accuse le pouvoir résiduel en place de multiplier « ses manœuvres et ses manigances » dans l’unique espoir de mettre en échec cette déferlante citoyenne : « Aujourd’hui, le pouvoir réel est assumé et exercé entièrement par l’état-major de l’armée qui lègue, occasionnellement, quelques-unes de ses attributions de façade à un fonctionnaire à la tête de l’État et à un gouvernement factice et impopulaire », note encore le FFS qui revient sur les fameuses consultations avortées de Bensalah en les qualifiant de « forfaiture politique ».

Devant une telle impasse qualifiée de « flottement politique généralisé » et face « à l’entêtement persistant du pouvoir », le parti de Hocine Ait Ahmed estime que « les vraies forces du changement doivent agir. Elles doivent être à la hauteur du contexte politique, qui devient de plus en plus épineux ».

Le FFS propose « la tenue d’une conférence nationale de concertation et de dialogue regroupant les forces vives du changement démocratique dans des délais raisonnables : « Cette rencontre servira d’assise et de rampe de lancement à un vrai pacte politique consensuel qui définira par la suite les contours du processus de transition démocratique dans le pays », précise le FFS qui constate « avec fierté cette effervescence qui anime la scène politique, la qualifiant de dynamique qui ne peut être que « bénéfique et salvatrice pour accompagner le peuple dans sa révolution pacifique contre l’ordre établi ». Dans ce contexte de multiplication des initiatives, le plus vieux parti de l’opposition exprime sa « disponibilité à discuter et à débattre, dans un cadre approprié et favorable à l’émergence d’une issue consensuelle et adaptée à la crise multidimensionnelle qui mine l’avenir de pays. Le parti se dit « soucieux de l’impératif du succès de cette initiative de rapprochement politique et conscient de sa portée sur le devenir du pays. Et c’est la raison pour laquelle il propose qu’une première rencontre entre les acteurs politique se reconnaissant dans cette nouvelle initiative « se tienne sans préalables et sans conditions ».

Et le FFS de conclure son communiqué par cette profession de foi qu’il « n’épargnera aucun effort afin de faire aboutir toute initiative politique capable de s’inscrire dans un vrai processus démocratique de transition, protégé et garanti par l’institution militaire sans que celle-ci n’interfère dans ses tenants et aboutissants ».

A cet égard, le FFS assure qu’il demeure « réceptif et attentif » à l’évolution de ces propositions de sortie de crise émanant de l’opposition, et affirme son « entière disponibilité » à les discuter et à les débattre dans un cadre « approprié et favorable à l’émergence d’une issue consensuelle et adaptée à la crise multidimensionnelle qui mine l’avenir du pays ».

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter

Hébergement web par DZSecurity