Articles similaires

Nationale

#TITRE

662

Le FFS plaide pour un dialogue "inclusif et transparent

12 janvier 2018 | 20:14

Lors d’une cérémonie avec d’anciens militants le Front des forces socialistes (FFS) a plaidé hier, par la voix de son premier secrétaire Mohamed Hadj Djilani, pour un dialogue national "inclusif et transparent" avec tous les partenaires sociaux, les syndicats autonomes et les collectifs des travailleurs, a indiqué cette formation politique dans un communiqué.

Lors d’une rencontre organisée au siège du parti avec "les anciens 63", M. Hadj Djilani a appelé à l’ouverture d’un dialogue "large et franc" avec tous les syndicats autonomes, tout en réaffirmant sa "pleine solidarité" et son "soutien total" aux syndicats autonomes dans leurs "revendications légitimes".

Le premier secrétaire du FFS a tenu à rappeler le rejet, par son parti, des "mesures d’austérité" contenues dans la loi de finances 2018.

Par ailleurs, il a exprimé "la fierté du FFS de célébrer Yennayer, fête identitaire et millénaire", ajoutant que "si Yennayer est reconnu et célébré aujourd’hui d’une manière officielle, c’est grâce au militantisme et aux sacrifices des militants du FFS, des militants associatifs, de la culture et de l’identité amazighes".Lors d’une cérémonie avec d’anciens militants

Le FFS plaide pour un dialogue "inclusif et transparent"

Le Front des forces socialistes (FFS) a plaidé hier, par la voix de son premier secrétaire Mohamed Hadj Djilani, pour un dialogue national "inclusif et transparent" avec tous les partenaires sociaux, les syndicats autonomes et les collectifs des travailleurs, a indiqué cette formation politique dans un communiqué.

Lors d’une rencontre organisée au siège du parti avec "les anciens 63", M. Hadj Djilani a appelé à l’ouverture d’un dialogue "large et franc" avec tous les syndicats autonomes, tout en réaffirmant sa "pleine solidarité" et son "soutien total" aux syndicats autonomes dans leurs "revendications légitimes".

Le premier secrétaire du FFS a tenu à rappeler le rejet, par son parti, des "mesures d’austérité" contenues dans la loi de finances 2018.

Par ailleurs, il a exprimé "la fierté du FFS de célébrer Yennayer, fête identitaire et millénaire", ajoutant que "si Yennayer est reconnu et célébré aujourd’hui d’une manière officielle, c’est grâce au militantisme et aux sacrifices des militants du FFS, des militants associatifs, de la culture et de l’identité amazighes".Lors d’une cérémonie avec d’anciens militants

Le FFS plaide pour un dialogue "inclusif et transparent"

Le Front des forces socialistes (FFS) a plaidé hier, par la voix de son premier secrétaire Mohamed Hadj Djilani, pour un dialogue national "inclusif et transparent" avec tous les partenaires sociaux, les syndicats autonomes et les collectifs des travailleurs, a indiqué cette formation politique dans un communiqué.

Lors d’une rencontre organisée au siège du parti avec "les anciens 63", M. Hadj Djilani a appelé à l’ouverture d’un dialogue "large et franc" avec tous les syndicats autonomes, tout en réaffirmant sa "pleine solidarité" et son "soutien total" aux syndicats autonomes dans leurs "revendications légitimes".

Le premier secrétaire du FFS a tenu à rappeler le rejet, par son parti, des "mesures d’austérité" contenues dans la loi de finances 2018.

Par ailleurs, il a exprimé "la fierté du FFS de célébrer Yennayer, fête identitaire et millénaire", ajoutant que "si Yennayer est reconnu et célébré aujourd’hui d’une manière officielle, c’est grâce au militantisme et aux sacrifices des militants du FFS, des militants associatifs, de la culture et de l’identité amazighes".Lors d’une cérémonie avec d’anciens militants

Le FFS plaide pour un dialogue "inclusif et transparent"

Le Front des forces socialistes (FFS) a plaidé hier, par la voix de son premier secrétaire Mohamed Hadj Djilani, pour un dialogue national "inclusif et transparent" avec tous les partenaires sociaux, les syndicats autonomes et les collectifs des travailleurs, a indiqué cette formation politique dans un communiqué.

Lors d’une rencontre organisée au siège du parti avec "les anciens 63", M. Hadj Djilani a appelé à l’ouverture d’un dialogue "large et franc" avec tous les syndicats autonomes, tout en réaffirmant sa "pleine solidarité" et son "soutien total" aux syndicats autonomes dans leurs "revendications légitimes".

Le premier secrétaire du FFS a tenu à rappeler le rejet, par son parti, des "mesures d’austérité" contenues dans la loi de finances 2018.

Par ailleurs, il a exprimé "la fierté du FFS de célébrer Yennayer, fête identitaire et millénaire", ajoutant que "si Yennayer est reconnu et célébré aujourd’hui d’une manière officielle, c’est grâce au militantisme et aux sacrifices des militants du FFS, des militants associatifs, de la culture et de l’identité amazighes".Lors d’une cérémonie avec d’anciens militants

Le FFS plaide pour un dialogue "inclusif et transparent"

Le Front des forces socialistes (FFS) a plaidé hier, par la voix de son premier secrétaire Mohamed Hadj Djilani, pour un dialogue national "inclusif et transparent" avec tous les partenaires sociaux, les syndicats autonomes et les collectifs des travailleurs, a indiqué cette formation politique dans un communiqué.

Lors d’une rencontre organisée au siège du parti avec "les anciens 63", M. Hadj Djilani a appelé à l’ouverture d’un dialogue "large et franc" avec tous les syndicats autonomes, tout en réaffirmant sa "pleine solidarité" et son "soutien total" aux syndicats autonomes dans leurs "revendications légitimes".

Le premier secrétaire du FFS a tenu à rappeler le rejet, par son parti, des "mesures d’austérité" contenues dans la loi de finances 2018.

Par ailleurs, il a exprimé "la fierté du FFS de célébrer Yennayer, fête identitaire et millénaire", ajoutant que "si Yennayer est reconnu et célébré aujourd’hui d’une manière officielle, c’est grâce au militantisme et aux sacrifices des militants du FFS, des militants associatifs, de la culture et de l’identité amazighes".

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter