Articles similaires

Nationale

#TITRE

309

Le Canada apporte son appui pour promouvoir les exportations

21 février 2018 | 21:41
Algérie canada Lilia Ait Akli


Un programme permanent de formation des formateurs en commerce international, destiné à acccroître les capacités d’exportation de l’Algérie vers le Canada, a été mis en place. Ce programme va œuvrer dans le cadre du partenariat entre l’Agence nationale de la promotion du commerce extérieur (ALGEX) et TFO Canada. Ce dernier a comme mission d’accompagner les PME exportatrices pour se positionner de façon efficace sur le marché canadien et mondial.


Une annonce faite par l’ambassadrice du Canada en Algérie, Patricia McCullagh, lors du Forum algéro-canadien placé sous le thème « Exportation et Partenariat », tenu ce mercredi à Alger. Une démarche qui va certainement permettre aux entreprises algériennes de se perfectionner dans ce sens et de dépasser le stade de productrices pour devenir exportatrices. Sachant que ces entreprises sont appelées à aller vers l’exportation dans le but de booster l’économie nationale. La représentante diplomatique du Canada est revenue sur la place qu’occupe l’Algérie en étant le premier partenaire de son pays en Afrique et le 32e dans le monde. Le taux des échanges en 2016 entre les deux pays était de l’ordre de 2.4 milliards de dollars canadiens.


Les échanges ont été affectés par la chute du prix de l’or noir, a précisé l’ambassadrice. Elle a par ailleurs, manifesté son souhait de voir ce taux augmenter dans les années à venir. Patricia McCullagh qualifie ce Forum d’espace d’échange de connaissances, d’expériences et des meilleures pratiques qui vont, selon elle, contribuer au renforcement et à la consolidation du partenariat et des exportations entre les deux pays, ainsi que d’approfondir les relations commerciales. Ces relations sont devenues plus proches que jamais. « Le Canada est fier des relations commerciales dynamiques que les deux pays entretiennent », a-t-elle souligné. Elle estime que ces relations sont basées sur le partage des connaissances et le transfert du savoir-faire et de la technologie vers l’Algérie.


L’ambassadrice a souligné l’existence d’opportunités fortes pour les compagnies canadiennes de venir en Algérie et aussi pour les Algériens de profiter des opportunités au Canada. C’est dans un esprit gagnant-gagnant que ce Forum s’est tenu pour se diriger, notamment, vers l’augmentation des relations bilatérales de commerce. Ali Haddad, président du FCE, a de son côté exprimé sa satisfaction pour ce qui est de cette rencontre, conjointement organisée par le FCE, Algex et le Conseil de développement Canada-Algérie(CDCA). Il a souligné la disposition des entreprises canadiennes à venir apporter un soutien à l’économie algérienne, en développant plusieurs secteurs d’activités. Le FCE, par la voix de son vice-président Brahim Benabdeslem, a rappelé sa disponibilité à accueillir et à accompagner toutes les entreprises canadiennes souhaitant venir investir en Algérie. Il s’est arrêté sur le fait que cette coopération doit transcender l’aspect commercial en favorisant, entre autres, l’investissement productif. Le président du CDCA, Mustapha Ouyed, a lui aussi souligné la volonté du Conseil d’augmenter les relations commerciales entre les deux pays, en mettant en avant le rôle du CDCA qui vise aussi à d’encourager la diversification de la production pour l’amélioration et l’augmentation de l’exportation. De son côté, le secrétaire général du ministère du Commerce, Ben Ghalem Lahcen, a souligné le fait que « le Canada représente un important partenaire pour nous, en étant le 15ème fournisseur et le 13ème client de l’Algérie ». Concernant le volume des échanges entre les deux pays, il estime qu’il est encore modeste vu les potentialités existantes, mais il n’a pas caché ses ambitions de porter ces relations à un niveau appréciable.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter