Articles similaires

Sports

#TITRE

475

Le CR Belouizdad remporte sa 8e coupe d’Algérie

8 juin 2019 | 20:10
CRB Samir Dridi


Le CR Belouizdad a décroché sa huitième coupe d’Algérie de football suite à sa victoire samedi 8 juin sur la JSM Bejaia (2-0) au stade Tchaker de Blida.
Après une 1er mi-temps terne en termes de jeu, Sayoud ouvre le score à la 76e minute du jeu pour le Chabab avant que Bousseliou ne porte l’estocade à la 94e minute sur un contre rapide au moment où les Bejaouis s’étaient lancés à l’assaut des bois de Cedric. 


Le CR Belouizdad rejoint la 1er place avec huit titres en compagnie de l’USMA, Le MCA, L’ES Sétif.
Cette finale de la coupe d’Algérie s’est déroulée pour la première fois en l’absence du chef de l’Etat Abdelkader Bensalah, du Premier ministre Noureddine Bedoui ainsi que les membres de son gouvernement.
Seul le ministre de la jeunesse et des sports Raouf Salim Bernaoui était présent dans la tribune d’honneur. 


Stade Mustapha Tchaker (Blida), affluence nombreuse, temps chaud, pelouse en bon état, bonne organisation, arbitrage de Saïdi, assisté de Serradj et Zerhouni, 4e arbitre Mer Achouri.


Buts : Sayoud (76e) Bousseliou (90e +4 ) CRB
Avertissements : Keddad, Nessakh (CRB)
CR Belouizdad : Si Mohamed, Zeroual (Boukheloua, 80e), Nessakh, Keddad, Bouchar, Belagh, Bechou (Bousseliou 64e), Sayoud, Tariket, Selmi, Djerar (Hais 87e)
Entraîneur : Abdelkader Amrani
JSM Béjaïa : Aloui, Medouar, Khalef N., Belmessaoud, Zenasni ( Khalef O., 61e), Niati, Bensayah, Allali, Mokhtar, Djouadji, Baiteche
Entraîneur : Moaz Bouakaz


Le fait marquant de cette 55e finale de la coupe d’Algérie restera incontestablement l’absence des plus hautes autorités de l’Etat. Conjoncture politique actuelle oblige, le chef de l’Etat Abdelkader Bensalah et le Premier ministre Nourredine Bedoui, pour ne citer que ces deux-là, ont brillé par leur absence, laissant le soin au ministre de la Jeunesse et des Sports, Lotfi Raouf Bernaoui, de remettre le trophée au vainqueur de cette édition de la coupe d’Algérie 2018-2019. L’histoire retiendra …Ainsi donc, c’est le Chabab de Belouizdad qui a eu l’insigne honneur de succéder à l’USM Bel Abbés et d’ajouter un autre trophée à son palmarès à l’issue d’une partie très serrée et jouée sous une chaleur considérablement gênante pour les vingt-deux acteurs. Une huitième consécration amplement méritée après une saison très difficile. L’entraîneur du Chabab, Abdelkader Amrani, est entré dans l’histoire pour l’occasion en remportant une quatrième coupe d’Algérie avec quatre clubs différents.


Cela dit, cette finale inédite n’a pas été aussi emballante comme l’espéraient les puristes et les supporters des deux camps. Les vingt-deux acteurs ont eu en effet du mal à entrer dans le vif du sujet. D’un côté comme de l’autre on a préféré s’observer et rester sur ses gardes même si les Blancs de Laâqiba ont essayé d’imposer leur jeu dans la surface adversaire, mais sans pour autant se montrer assez dangereux. Une seule occasion mérite d’être citée pour les Algérois. Celle qui a vu Bechou déclencher un tir des 20 m et obliger Aloui à se mettre en évidence en repoussant le cuir. Nessakh à l’affût récupère et sert son coéquipier pour reprendre du plat du pied dans la cage ; Le but est justement refusé par Saïdi pour une position flagrante de hors-jeu du capitaine Belouizdadi. Le reste des débats pour cette première mi-temps est à mettre aux oubliettes, même si le Chabab s’est montré un peu plus conquérant mais sans pour autant arriver à dominer totalement son vis-à-vis qui a montré une bonne maîtrise tactique dans son système de jeu en bloc avancé. Au retour des vestiaires, les Belouizdadis annoncent le couleur en portant le danger dans le camp béjaoui sur un coup franc bien botté par Sayoud et repris de la tête par Bechou, mais sans danger pour le gardien de la JSMB (47e). Après une énième bataille du milieu, le Chabab réussira à porter une nouvelle fois le danger dans la surface du gardien Alioui, mais en vain ce dernier veillait au grain. Ce n’était que partie remise puisque quelques minutes après, le Chabab réussira à trouver la faille. On jouait la 76e quand le maître à jouer de Laâqiba sert son joker Bousseliou. Le débordement de ce dernier à gauche suivi d’une remise est mal renvoyé par la défense des Béjaouis. Sayoud, le meilleur Belouizdadi cette saison, reprend victorieusement dans la cage de l’infortuné Aloui.
Les Belouizdadis rateront le K.O d’abord par Sayoud, contré in extremis (87e) par une sortie courageuse du gardien béjaoui. Le Chabab ne lâchera plus le morceau par la suite pour s’adjuger cette coupe d’Algérie 2018-2019 tant convoitée. La chance tournera le dos aux gars de Yemma Gouraya dans les temps additionnels lorsque Cedric détournera le cuir sur un essai de Baiteche. La JSMB pliera le deuxième genou sur le contre qui s’en suivra. Coaching en fait gagnant pour le sorcier Amrani puisque c’est son joker, Bousseliou, qui scèllera le sort de cette finale suite à un joli lob. Laâqiba peut jubiler avec un 8e trophée amplement mérité. Bravo à la JSMB pour son parcours et son fair-play.
Samir Dridi

VIDEO

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter