Articles similaires

Nationale

#TITRE

316

Le CLA dénonce la radicalisation de la protestation

17 février 2018 | 18:34
Educationgrève Lynda Louifi


Le Conseil d’enseignants des lycées d’Algérie (CLA) critique la radicalisation du mouvement de grève lancé dans les secteurs de l’éducation nationale et de la santé, et appelle à une unification des rangs afin de faire aboutir leurs revendications.


Le CLA appelle à des actions communes au sein de l’Intersyndicale, qui regroupe plusieurs syndicats autonomes de l’éducation, de la santé et de l’administration. « Le leadership, la lutte individuelle et la radicalisation inconsciente ne constituent plus une solution mais, au contraire, cela contribue plus à faire aboutir la stratégie mise en place pour casser toute dynamique de construction d’un vrai rapport de force… », relève le syndicat dans un communiqué rendu public ce vendredi dernier . Le CLA estime que « le discrédit des mouvements de grève dans les secteurs de la santé et de l’éducation par les pouvoirs publics, en mentant à l’opinion publique à travers l’utilisation des médias et des organisations parachutistes afin de légitimer leurs décisions de répression exige de nous, en tant qu’organisations syndicales autonomes revendicatives et combatives dans les deux secteurs, de revoir notre stratégie de lutte et d’organisation ». Indirectement, le CLA invite le Cnapeste à lutter au sein du groupe, et ce pour faire davantage pression sur le ministère de l’Education. « Réfléchir et fonctionner différemment, mais frapper ensemble, constitue le meilleur chemin pour nous. Il vaut mieux une frappe de dix personnes ensemble que dix frappes d’une personne seule », affirme ce syndicat, pour lequel les divergences en tant qu’organisations syndicales ne devraient pas être un obstacle à un combat unitaire pour « dénoncer et contrecarrer toutes les décisions et stratégies de remise en cause du droit syndical ». Le CLA a également dénoncé « la radiation des enseignants grévistes » et dit « non au licenciement des syndicalistes, à la répression des manifestations publiques, au faux dialogue et aux faux représentants des travailleurs ».


Le CLA appelle à de « vraies négociations avec les vrais représentants ». Il considère que les vrais défenseurs du droit à la santé et à l’éducation sont les enseignants et les médecins grévistes. « Le CLA n’épargnera aucun effort pour défendre ses principes et appelle tous ses adhérents à rester mobilisés et à se préparer à des actions en fonction de l’évolution de la situation », conclut ce syndicat.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter