Nationale

#TITRE

258

Le 35e session du CMAI à Alger un rendez-vous pour la coopération

4 mars 2018 | 17:30
Aziza Mehdid

Le secrétaire général du Conseil des ministres arabes de l’Intérieur (CMAI), Mohamed Ben Ali Koumane, a salué ce dimanche l’attention accordée par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, à la réussite de la 35e session, prévue mercredi et jeudi prochains à Alger. Il a considéré, à ce propos, que « le placement de cet évènement sous son égide témoigne de l’intérêt qu’il porte à l’action arabe commune ».
« Le placement de cette session sous l’égide du président Bouteflika témoigne de l’intérêt qu’il porte à l’action arabe commune, notamment en matière de sécurité au regard de la conjoncture prévalant dans le monde arabe et des problématiques dans plusieurs régions du monde », a indiqué M. Koumane au terme d’une audience accordée par le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui.
Il sera également question du projet d’un sixième plan d’étape pour la stratégie arabe de la sécurité routière, ainsi que du projet d’un plan d’étape pour la mise en œuvre de la stratégie arabe relative à la sécurité intellectuelle, selon le communiqué du ministère de l’Intérieur.
Cette rencontre sera une opportunité, est-il expliqué dans le même document, pour passer en revue « les recommandations issues des congrès et réunions tenus en 2017 dans le cadre du secrétariat général et les conclusions des réunions mixtes avec les instances arabes et mondiales durant l’année 2017, et bien d’autres thèmes d’intérêt commun ».
Le communiqué a relevé, par ailleurs, que la session sera précédée par une réunion préparatoire dont les travaux débuteront le lundi 5 mars sous la présidence conjointe du SG du ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Salah Eddine Dahmoun, et de l’actuel SG du CMAI. Y participent les représentants des ministres de l’Intérieur pour « débattre des points inscrits à l’ordre du jour et élaborer les projets de résolutions à soumettre au Conseil », selon ledit communiqué.
Organisés sous l’égide du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, les travaux de la réunion, a précisé la même source, se dérouleront en présence des ministres arabes de l’Intérieur et des délégations sécuritaires de haut niveau. Des représentants de la Ligue arabe et de l’Union du Maghreb arabe, de l’Organisation internationale de police criminelle (Interpol) seront également présents. Les représentants du bureau des Nations Unies pour la lutte contre le terrorisme, du Projet de lutte contre le terrorisme dans la région MENA, de l’université arabe Nayef des sciences de sécurité et de l’Union sportive arabe de la police y prendront part.
La décision du président Bouteflika concernant la tenue des travaux de cette session à Alger s’inscrit en droite ligne avec la réaffirmation du rôle pionnier de l’Algérie dans le soutien de la coordination et de la coopération interarabes. Le rôle de l’Algérie, a souligné la même source, s’avère « très crucial », notamment en matière de questions relatives à la sécurité et à la lutte contre le terrorisme et le crime organisé, conclut le communiqué. 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter