Monde

#TITRE

1614

Lavrov : L’assassinat de Kadhafi est un crime de guerre

31 mai 2016 | 21:38
R. I.

L’assassinat du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi en 2011 était un crime de guerre, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

« Là aussi il y a eu une erreur, une erreur non pas parce qu’ils (l’Occident, ndlr) ont violé le mandat du Conseil de sécurité (de l’Onu, ndlr), qui n’était destiné qu’à fermer le ciel, qu’à ne pas laisser l’aviation voler.

Mais ils n’ont fait que bombarder à partir du ciel, et finalement ils ont brutalement tué Kadhafi. Peu importe l’attitude qu’on peut avoir envers lui, c’est aussi un crime de guerre », a indiqué le chef de la diplomatie russe.

Les bombardements du territoire libyen ont été effectués par les forces de la coalition menée par les Etats-Unis, notamment la France et la Grande-Bretagne. Après des frappes françaises sur la colonne automobile dans laquelle se trouvait Kadhafi, celui-ci a été capturé et assassiné par les « rebelles ».

De nombreux observateurs occidentaux tiennent à signaler que la mort de Kadhafi était due au fait le défunt leader envisageait de créer une monnaie unique africaine. Pour rappel, une correspondance de l’ancienne secrétaire d’État américaine Hillary Clinton a montré qu’en 2011, Mouammar Kadhafi possédait 143 tonnes d’or et 143 tonnes d’argent avec lesquelles il souhaitait créer une nouvelle monnaie unique pour l’Afrique et fournir aux pays francophones africains « une alternative au Franc CFA ». 

« L’or avait été rassemblé avant la révolte actuelle et devait être utilisé pour la création d’une monnaie panafricaine basée sur le dinar libyen », lit-on dans le courriel de l’ex-secrétaire d’État américain Hillary Clinton. Le courriel confidentiel d’Hillary Clinton sur les vraies raisons de l’engagement français en Libye : au total, la valeur de ces réserves s’élevait à près de 7 milliards de dollars.

D’après le même document, le gouvernement de Nicolas Sarkozy craignait que cette nouvelle monnaie permette à l’Afrique du Nord d’acquérir une indépendance économique, qui n’aurait pas fait les affaires de la France et de toute l’Europe.

L’intervention militaire en Libye a commencé en 2011 sous l’égide de l’Organisation des Nations unies et s’est déroulée entre le 19 mars et le 31 octobre 2011 pour mettre en œuvre la résolution 1973 du Conseil de sécurité pour « protéger les populations libyennes ». 

Pour Nicolas Sarkozy : « Pas question de laisser les colonies françaises d’Afrique avoir leurs propres monnaies ! » L’ancien président de la République française s’est à nouveau illustré récemment dans des propos choquants.

Lors d’une interview à BFMTV, il aurait dit que le meilleur moyen de préserver la bonne sante de l’économie française, c’était de maintenir le FCFA comme la seule monnaie utilisable dans les colonies françaises en Afrique. 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter