Nationale

#TITRE

280

La wilaya récupère plus de 20 000 ha

24 décembre 2017 | 20:56
Aissa Hadj Daoud

Une superficie globale de 20 000 ha d’assiettes non exploitées et attribuées à des investisseurs pour la réalisation de projets de développement industriel, économique et agricole a été récupérée à travers la wilaya de Ghardaïa, a indiqué le wali de Ghardaïa sur les ondes de la radio, lors d’un forum auquel le wali, Azzedine Mechri, a convié les représentants de la presse nationale jeudi matin.

Il s’agit d’opérateurs ayant bénéficié d’assiettes pour le lancement de leurs projets qui, malheureusement, n’ont jamais vu le jour. Cette action s’inscrit dans le cadre de l’opération d’assainissement du foncier, initiée depuis plusieurs mois par le wali de Ghardaïa.

« Les terrains qui ont été octroyés dans le cadre du CALPI ou autre et dont les projets n’ont pas été lancés seront récupérés pour permettre la concrétisation de projets structurants », a assuré le wali.

Dans toutes les zones d’activités, réparties à travers la wilaya, l’opération de récupération des assiettes non exploitées, lancée par les services des directions de l’industrie et de l’agriculture, avec la collaboration des services des Domaines, a révélé que sur les nombreux bénéficiaires d’assiettes dans les zones d’activités, une bonne partie d’entre eux n’ont pas exploité les assiettes attribuées. Divers prétextes sont avancés par les bénéficiaires, notamment le manque de financement.

De nombreuses assiettes attribuées depuis plus de dix ans sont ainsi restées inexploitées à ce jour. Les bénéficiaires se sont contentés d’installer des clôtures fortuites avant d’abandonner les terrains.

« Les services concernés de la wilaya ont procédé à l’annulation de nombreuses concessions non exploitées, et l’opération se poursuivra dans les mois à venir pour en finir avec le problème des assiettes vacantes dans les différentes zones d’activités de la wilaya », a annoncé le wali.

Les directions de l’industrie et de l’agriculture ont été, en fait, destinataires d’une instruction du ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, appelant les services concernés par le foncier industriel et agricole à récupérer tous les terrains non exploités dans les zones d’activités et à donner la priorité aux jeunes porteurs de projets issus des dispositifs d’aide à l’emploi. L’instruction ministérielle avait insisté sur l’attribution des terrains non exploités aux investisseurs « sérieux ».

Selon des sources avérées, près de 45% des assiettes octroyées à travers le territoire national, dans le cadre du CALPI (Comité d’assistance à la localisation et à la promotion des investissements), ne sont pas encore exploitées par les investisseurs qui les ont acquises.

En dépit de toutes les facilitations et les avantages accordés par les instances concernées, les bénéficiaires de ces assiettes n’ont pas lancé les chantiers pour divers motifs (manque de financement, changement d’activités, etc.).

Désormais, les assiettes récupérées à Ghardaïa devront faire l’objet d’attribution à d’autres opérateurs plus sérieux et répondant aux critères en matière d’investissement, a décidé le wali Azzedine Mechri.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter