Articles similaires

Nationale

#TITRE

589

Une première, une seringue pré-remplie "Made in Algeria"

2 novembre 2018 | 20:57


L’Association des praticiens privés de Constantine (APPC) organise depuis ce vendredi à l’hôtel Marriott les XVIes Journées scientifiques de formation médicale en rhumatologie.
Des spécialistes venus des quatre coins du pays ont répondu à l’invitation de leurs collègues constantinois et devront suivre pendant deux jours, à la salle des conférences de l’hôtel, une série de communications et ateliers en relation avec la spécialité. D’éminents spécialistes venus de l’étranger ont en outre rehaussé ces journées, dont les professeurs Bernard Daume, une sommité en la matière, ou encore le Dr Ouldhennia, un Franco-Algérien ayant largement fait ses preuves de l’autre côté de la Méditerranée.


Ce rendez-vous a été aussi l’occasion pour l’un des sponsors de l’événement, les laboratoires Nadpharmadic installés à Constantine, d’annoncer le lancement d’une forme galénique d’un produit pharmaceutique présenté comme une première au niveau national et même continental. Une forme galénique d’un corticoïde anti-inflammatoire en seringue pré-remplie : Le methylprednisolone NAD 40 mg. Trois communications ont inauguré ce rendez-vous scientifique, dont une consacrée à la place de la corticothérapie locale dans la pathologie rhumatismale présentée par le Dr Khaled Tarek, un spécialiste en rhumatologie installé dans la capitale de l’Est, suivie d’une communication sur les infiltrations écho-guidées présentée par le Dr Ouldhennia de Chartres en France, et d’une autre sur les infiltrations du pied, préparée par le Pr Daume de l’hôpital de Nancy-France. Une cérémonie a réuni par la suite la plupart des participants aux deux journées autour d’un diner gala organisé à l’hôtel Marriott, animé par un groupe venu spécialement d’Annaba avec en intermède des sketches présentés par le comédien Kamel Abdet de Tizi Ouzou. Le PDG du laboratoire innovateur, Nadir Bendjaber, a déclaré en marge de la cérémonie être fier de cette nouveauté : la seringue préremplie. Créé en 2007 et spécialisé dans la distribution de produits pharmaceutiques, le laboratoire en question est entré en activité en 2011. Depuis, selon son PDG, une large gamme de produits a vu le jour touchant plusieurs spécialités médicales. « A présent nous avons réussi, avec la collaboration de partenaires étrangers dont l’apport en savoir-faire et en technologie nous a été très bénéfique ; nous avons réussi à développer la seringue préremplie », a déclaré le premier responsable du laboratoire, ajoutant : « C’est un produit à la pointe de la technologie.


J’espère que c’est le début d’un long chemin qui se profile et qui sera suivi par le développement d’autres produits ». Cette première, qui nous a pris quatre ans, a été rendue possible grâce au partenariat étranger mais avec un service développement 100% algérien, que ce soit dans la fabrication ou dans les recherches approfondies. Des objectifs allant aussi, à en croire des spécialistes présents à la rencontre, dans le sens des recommandations de l’OMS visant davantage le développement de produits pharmaceutique préremplis. Concernant la production, le laboratoire prévoit la sortie des chaînes de fabrication de 60 000 seringues par jour, soit 1 million par mois. Les besoins du marché national se chiffrent (chiffres IMS) entre 8 et 12 millions. Le laboratoire compte pouvoir satisfaire dans un proche avenir ce marché et vise par ailleurs à exporter près de 4 millions de flacons vers l’Afrique et l’Europe de L’Est. Des procédures d’enregistrement ont d’ores et déjà été entamées dans plusieurs pays dont le Mali, le Sénégal en Afrique, et en Europe de l’Est l’Ukraine et la Pologne se situent en pole position pour recevoir le produit made in Algeria. Le PDG a par ailleurs précisé que le marché des corticoïdes est actuellement évalué à 100 millions de dollars en Algérie. « Nous visons une participation avoisinant les 20 ou 30 millions de dollars, ce qui constitue une diminution équivalente de la facture d’importation. Une fois la distribution


 


du produit entamée, soit le 2 novembre (hier ndrl), l’importation sera progressivement diminuée. Nous serons toutefois appelés à offrir des garanties aux autorités que nous sommes véritablement capables d’assurer l’approvisionnement et la disponibilité du produit sur le marché national. Notre production ira crescendo et nous atteindrons notre vitesse de croisière très prochainement. Notre objectif est aussi de développer d’autres produits, notamment des corticoïdes toujours sous la forme galénique de seringues préremplies ». Le laboratoire constantinois annonce par ailleurs la mise sur le marché algérien, dès 2019, de quatre autres

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter