Nationale

#TITRE

476

50 000 gendarmes en civil et en uniforme devant les écoles

La rentrée scolaire sous haute surveillance

3 septembre 2016 | 19:33
Lynda Louifi et Sofiane Abi

Renforcement des patrouilles devant les écoles, notamment durant les heures d’entrée et de sorties des classes, présence des gendarmes en uniforme et en civil, mise à l’abri des enfants scolarisés contre les agressions et l’imprudence des conducteurs… sont parmi les mesures prises par la Gendarmerie nationale pour sécuriser la rentrée scolaire 2016/2017.

En prévision du premier jour (aujourd’hui) de la rentrée scolaire et sociale, la Gendarmerie nationale a pris toutes les dispositions sécuritaires nécessaires pour garantir la sécurité et la tranquillité publiques du citoyen. En effet, pas moins de 50 000 gendarmes sont mobilisés pour assurer une bonne couverture sécuritaire de la rentrée scolaire.

Ce plan sécuritaire, précise un communiqué rendu public hier, se décline en « une batterie de mesures dans le but d’assurer une bonne rentrée scolaire et de participer à sa réussite ». Les services de la Gendarmerie nationale visent, à travers ces mesures, à garantir des conditions de rentrée adéquates aux institutions éducatives.

« En prévision de la rentrée scolaire et sociale 2016-2017, qui coïncide cette année avec la fête de l’Aïd-el-Adha, les services de la Gendarmerie nationale ont pris toutes les dispositions sécuritaires nécessaires pour garantir la sécurité et la tranquillité publiques du citoyen afin d’accompagner et faire réussir ces deux occasions dans son territoire de compétence », a indiqué le communiqué.

Les dispositions prises, dans le cadre de la sécurité de proximité, par les services de la Gendarmerie nationale dans les 48 wilayas du pays visent à garantir la sécurité dans le périmètre de tous les établissements scolaires, et ce par le renforcement des patrouilles, notamment aux heures d’entrée et de sortie des classes, et ce pour faciliter la circulation routière et protéger les enfants scolarisés des agressions et de l’imprudence des conducteurs. A cet effet, les services de la Gendarmerie nationale demeurent disponibles afin d’intervenir à tout moment, dans un cadre aussi bien préventif que répressif.

Par ailleurs, des programmes de communication et de sensibilisation destinés aux enfants scolarisés, dans le but de lutter contre l’insécurité routière, la violence en milieu scolaire et la déperdition scolaire, seront lancés par les services de la Gendarmerie nationale par le bais des brigades territoriales, des unités de sécurité routière et plus particulièrement des brigades de protection des mineurs.

Cette campagne de sensibilisation se fera en coordination avec les autorités compétentes, les associations de parents d’élèves et les organisations de la société civile activant dans ce domaine. En ce qui concerne l’Aïd-el-Adha, le commandement de la Gendarmerie nationale a, à cette occasion, mis en place un dispositif sécuritaire spécial dans l’ensemble des wilayas du pays en raison du grand mouvement des personnes et des moyens de locomotion à cette période.

Ce dispositif opérationnel permettra d’assurer un service continu au cours des jours de l’Aïd, et ce en mettant en application un dispositif spécial de sécurité routière et d’unités d’intervention aux entrées et sorties des villes, aux axes routiers les plus importants, à l’autoroute Est-Ouest ainsi qu’aux autres voies de communication, y compris le réseau ferroviaire, qui verra la sécurisation des trains et des stations de transport des voyageurs.

A travers ce plan sécuritaire, la Gendarmerie nationale prévoit l’intensification des patrouilles afin de renforcer la sécurité par une présence permanente et continue sur le terrain, et ce dans le but de garantir la fluidité du trafic routier et la circulation sur les voies de communication.

Aussi, les places publiques, les mosquées et les cimetières, qui connaissent une grande affluence de citoyens les jours de l’Aïd, seront mis sous contrôle, au même titre que les points de vente du cheptel et les marchés, dans le souci de préserver la santé publique.

Le 10 55 à la disposition des citoyens

Le numéro vert, le 10 55, reste à la disposition des citoyens pour toute demande d’assistance et d’intervention, et le site électronique « https://ppgn.mdn.dz » est ouvert pour les pré-plaintes. Le citoyen peut aussi recourir au site internet Tariki, disponible sur www.tariki.dz  ; pour s’enquérir de l’état des routes, de la densité et des changements climatiques.

Le commandement de la Gendarmerie nationale appelle les usagers de la route à plus de vigilance ainsi qu’au respect du code de la route et des règles de la sécurité routière pour préserver leur sécurité et celle des autres. Il tient également à présenter ses meilleurs vœux à tous les citoyens à l’approche de l’Aïd-el-Adha.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter