Articles similaires

Regionale

#TITRE

329

La police sensibilise les élèves de Constantine

25 février 2018 | 18:40
Police Amine.B

La consommation de drogue, l’addiction à l’Internet, la désertion des bancs de l’école sont autant de fléaux qui hypothèquent aujourd’hui l’avenir des enfants algériens. Le phénomène de la fugue par exemple, naguère étranger à la société algérienne, a pris des proportions inquiétantes ces dernières années. Les autorités sécuritaires, en collaboration avec les directions de l’éducation, tentent de freiner la prolifération de ces maux, du moins en milieu scolaire. Les écoles, collèges, lycées et même les centres de formation professionnelle sont investis par des policiers qui ont pour mission d’alerter les nouvelles générations sur la dangerosité de ces fléaux.

A Constantine, une campagne de sensibilisation a déjà été initiée par la sûreté de wilaya. Cadres et agents de ce corps de sécurité sillonnent, depuis quelques jours, les établissements scolaires aux fins de mettre en garde collégiens et lycéens notamment contre les dangers de ces maux.

Les chiffres relatifs au phénomène de la fugue enregistrés par la sûreté de wilaya semblent être à l’origine de cette initiative. Plusieurs alertes pour disparition d’enfant, enregistrées ces derniers mois, se sont souvent avérées être des fuites volontaires, conséquence directe d’une propension haussière de ces enfants à consommer des psychotropes, à utiliser abusivement des réseaux sociaux on encore à vouloir fuir certaines situations conflictuelles familiales.

Ce samedi, des « éducateurs » en uniforme bleu se sont rendus au CEM Salah Eddine-Al-Ayoubi, (ex-Jeanne d’Arc), situé à Bab El-Kantra, en plein centre de la ville des Ponts. Une attention particulière de la part des élèves a été relevée par les agents, qui ont ainsi pu constater l’intérêt accordé à leurs conseils. L’un d’eux a d’ailleurs avoué être content d’avoir réussi à contribuer à une prise de conscience d’une bonne partie de ces garçons et filles, dont l’âge varie entre 12 et 17 ans.

D’autre part, des séances de bonne conduite sur les routes, notamment des cours de sécurité routière, ont été dispensées aux élèves des établissements primaires. « Un rôle admirablement assuré par un cadre de la sécurité publique », a tenu à affirmer le directeur de l’école Hamdène-Belounis, dans le quartier Ziadia, au nord de la ville des Ponts.

Pour rappel, l’opération devra se poursuivre jusqu’au début du troisième trimestre.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter