Nationale

#TITRE

367

La police des frontières maritimes au port d’Alger

7 août 2016 | 19:07
Lynda Louifi

Dans le but d’accomplir les procédures de transit et de contrôle des documents des passagers en un temps record, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a procédé hier à la mise en place d’une brigade de police des frontières maritimes au port d’Alger

A l’approche de chaque saison estivale, les services de police se mobilisent pour assurer la quiétude des citoyens.

De ce fait, des mesures de sécurité, qui permettront d’améliorer les conditions d’accueil des voyageurs et des émigrés algériens, ont été instaurées par la DGSN, et ce à travers le renforcement des équipes chargées du contrôle des documents des passagers au port d’Alger durant la saison estivale. « Ceci permettra de réduire le temps de contrôle », a indiqué la DGSN dans un communiqué rendu public hier.

La DGSN, dans son communiqué, a souligné les efforts qui ont été consentis, hier au port d’Alger à l’arrivée du bateau Marseille-Alger, par les différents intervenants en vue d’améliorer la prise en charge des voyageurs.

D’ailleurs, des voyageurs issus de la communauté algérienne à l’étranger ont, selon le même document, salué les efforts fournis dans le cadre de l’amélioration des conditions d’accueil à la gare maritime du port d’Alger, en particulier la réduction du temps de passage devant les différents services de sécurité depuis le renforcement des équipes de police.

Il faut dire que la gestion de la saison estivale, notamment en ce qui concerne l’accueil de la communauté algérienne établie à l’étranger, a toujours constitué la préoccupation majeure de la police algérienne.

De ce fait, des mesures ont été instaurées par la DGSN au niveau de l’ensemble des services de la police des frontières. Il s’agit, entre autres, de la mise en place de nouveaux guichets pour le renforcement des effectifs et la création d’un couloir vert réservé aux familles, aux femmes et aux personnes aux besoins spécifiques.

Une autre mesure a été prise au profit de nos voyageurs, à savoir la création des brigades mobiles qui se déplacent pour réduire le temps de contrôle des documents des véhicules. Le seul obstacle réside dans le grand nombre de ces derniers.

La création d’une nouvelle voie maritime prévue prochainement est la seule alternative pour remédier. Ce genre d’initiative a pour objectif d’assurer un bon service aux voyageurs. Mission accomplie pour la DGSN. 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter