Nationale

#TITRE

258

La nouvelle aérogare d’Alger réceptionnée en septembre 2018

22 décembre 2017 | 19:52
Lilia Ait Akli

La nouvelle aérogare d’Alger sera livrée en septembre 2018. C’est ce qu’a annoncé jeudi dernier le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaalane. En précisant que le taux de réalisation a atteint près de 80%.

« Nous sommes satisfaits de ce qui a été réalisé jusqu’à présent, le taux d’avancement de l’aéroport est de près de 80% », précise le ministre.

Il a appelé au maintien de cette cadence, car « il est nécessaire que ces efforts s’inscrivent dans la continuité, jusqu’à la livraison du projet qui se fera aux environs de septembre 2018 « , a indiqué M. Zaalane, en marge d’une visite d’inspection sur ce chantier.

Selon lui, une période d’essai de trois ou de quatre mois sur les différents systèmes internes de cette aérogare sera nécessaire avant qu’elle ne soit ouverte vers la fin 2018. Il convient de rappeler que les travaux de cette infrastructure ont été entamés en 2014.

Outre ce projet d’une capacité de dix millions de passagers/an, d’autres qui y sont liés seront livrés dans le même délai, tels la tour de contrôle, un hôtel quatre étoiles limitrophe et une station de train qui assurera la ligne Alger-aéroport.

« Le seul chantier qui se poursuivra après ce délai est celui de la ligne de métro allant de la station d’El Harrach vers l’aéroport, s’étalant sur 9,5 kms et comprenant 9 stations, qui sera livrée en 2021 « .

Sur ce chantier, Zaalane a demandé en septembre passé d’accélérer les travaux de réalisation de la station de métro de l’aéroport d’Alger.

Lors d’une réunion de coordination, tenue à même le chantier de l’aérogare avec les représentants des entreprises de réalisation, il a insisté sur « la coordination entre elles pour éviter toute interférence dans la réalisation et permettre la livraison de l’infrastructure dans les délais « .

D’autre part, il a avancé que cette aérogare, conformément aux instructions du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, ferait également office d’un aéroport de transit, servant d’escale pour les voyageurs allant vers d’autres pays de destination. Cet état de fait, « va amplifier la circulation à travers cet aéroport et impacter positivement l’image de l’Algérie à l’international.

Ce qui créera une dynamique économique « , a-t-il souligné. Lors de cette visite d’inspection, Zaalane s’est également rendu au chantier de l’hôtel 4 étoiles mitoyen, dont les gros œuvres ont été achevés.

Cette infrastructure hôtelière comportera 330 chambres ainsi que des appartements pour les gestionnaires, deux niveaux de sous-sol, des salles de sport, des piscines et des lounges (salons d’attente réservés à la clientèle de première classe et de classe affaires) pour les compagnies aériennes.

Par ailleurs, un service de catering pourra être assuré à partir de cet hôtel à travers Air Algérie catering (filiale d’Air Algérie). Il convient de rappeler que le projet de l’aérogare est d’un coût prévisionnel de 74 milliards de dinars. Il est divisé en trois lots : l’aérogare passagers, le parking véhicules et voies de circulation et le parking avions et voies de circulation.

Pour ce qui est de l’aérogare passagers, elle s’étalera sur 192 124 m2 et sera composée d’un bâtiment central et d’une jetée principale, accompagnée de tous les services nécessaires. Le parking véhicules quant à lui, comptera 4 500 places.

Pour ce qui est du parking avions, les travaux portent sur la construction d’une plateforme de stationnement d’aéronefs d’une surface de 410 000 m2.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter