Nationale

#TITRE

276

La maternité du CHU de Constantine accueillera dimanche ses premières patientes

14 septembre 2016 | 19:42
Amine B.

Après plusieurs mois d’attente, la maternité du CHU de Constantine renouera avec son activité en début de semaine.
Relooké de fond en comble, le service s’est vu élargi et ses différentes salles et blocs opératoires dotés de matériel flambant neuf.

Le bâtiment a fait l’objet d’une opération de réhabilitation qui a permis l’augmentation de sa capacité d’accueil à 240 lits répartis à travers plusieurs salles, dont 180 pour les patientes et une soixantaine pour les nouveau-nés dont une bonne partie étant réservée à la nurserie objet, l’on s’en souvient, d’un scandale qui avait ébranlé durant l’été 2014 tout le centre hospitalo-universitaire après l’enlèvement d’un nouveau-né par un couple originaire de la localité d’El-Harrouch, dans la wilaya de à Skikda, avec la complicité d’agents travaillant au sein du service emprisonnés depuis.

L’enquête qui avait amené services de sécurité et juge instructeur à auditionner près d’une centaine de personnes dont des médecins, des sages-femmes, des agents paramédicaux et autres assimilés..

Selon une source proche de la direction de l’établissement, toutes les mesures ont été prises pour entamer à partir de dimanche l’activité dans les meilleures conditions. Un système de surveillance a pour cela été installé afin de veiller au grain à la sécurité du personnel ainsi qu’à celle des femmes et des nourrissons.

Notons aussi que depuis l’ultime visite, le 27 août dernier, ministre Abdelmalek Boudiaf, une douzaine d’agents de sécurité femmes sont déployées à travers les différents pavillons et couloirs du service, ceci nous, dit-on, afin d’éviter toute incursion masculine à l’intérieur de l’espace et partant mettre à l’aise les parturientes et autres patientes du service.

Le personnel médicale et paramédicale affecté durant les travaux au niveau de l’hôpital Mohamed Boudiaf du Khroub a été dores et déjà « rapatrié » et réaffecté au niveau du nouveau services où sept salles d’accouchement ont été aménagées, au lieu d’une grande auparavant, et pas moins de quatre blocs opératoires dotés de matériels ultra modernes ont été mis à la disposition des chirurgiens pour les besoins des opérations de césarienne, entre autres.

Notons que le cette opération de relookage a coûté près de 40 milliards de centimes. Rappelons que le service gynécologie obstétrique a été fermé au mois de juillet 2015 par le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière à la suite de révélations faites au cours d’un reportage diffusé par la télévision étatique

Des images dégradantes qui avaient été alors qualifiées d’insoutenables, mettant en avant l’état de dégradation et de laisser, aller inqualifiable et dont l’ex-professeur chef de service avait d’ailleurs fait les frais et fut contraint trois jour plus tard à céder sa place.

La maternité de Constantine accueille depuis des années des parturientes de la quasi-totalité des wilayas de l’est du pays, ce qui a rendu l’activité en son sein pénible pour le personnel.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter