Nationale

#TITRE

281

La fondation Amirouche honore un champion d’arts martiaux

27 mai 2017 | 18:30
Saïd Tissegouine

Pour avoir été champion d’arts martiaux dans la discipline vo Viet nam, le jeune Idir Acherrir, 19 ans, a été honoré jeudi dernier à Tizi-Ouzou par la fondation Amirouche.

Cette reconnaissance au jeune athlète s’est traduite par une remise de médaille et une collation offerte en son honneur.

Ont pris part à cette cérémonie, qui a eu lieu au siège même de la fondation, les membres de la famille d’idir Acherrir, ses deux entraîneurs, Karim Hamaï et Hocine Tayeb, les cadres de la fondation Amirouche et les condisciples du jeune athlète dont Meziane Hammam et Mohaamed Hamadouche, tous deux âgés de 17 ans et respectivement 2e et 3e au classement lors du championnat de vo viet nam qui s’est déroulé le mois dernier à Aïn El Hammam.

A cette occasion, le jeune pratiquant de l’art martial vietnamien au sein du club dénommé Club Omnisports de Bouzguène (COB) nous dira que parallèlement à sa scolarité qu’il effectue au lycée de Bouzguène, il continue à pratiquer régulièrement le vo viet nam.

« Je compte aller le plus loin possible dans cet art martial que j’apprécie beaucoup », nous confie Idir Acherrir. A noter que ce jeune champion, qui a tout son avenir devant lui puisqu’il n’a pas encore 20 ans, a commencé la pratique du vo viet nam en 2002, c’est-à-dire à 5 ans, âge où ont commencé la plupart des experts que le monde a connu.

De cette année 2002 à 2010, Idir Acherrir a travaillé sous la férule du professeur Karim Hamaï. Et de 2010 à ce jour, le jeune champion travaille sous la direction du professeur Tayeb Hocine.

Le chargé de la communication de la fondation Amirouche, Soufiane Mokhtari, dira pour sa part que l’une des missions de la fondation dont il est l’un des cadres dirigeants est d’accompagner et d’encourager toutes les bonnes volontés et jeunes compétences. « Aussi, en cette heureuse circonstance, je tiens à rassurer ; Idir Acherrir peut désormais compter sur l’aide et le soutien de la fondation Amirouche », a souligné Soufiane Mokhtari.

Il va sans dire que beaucoup de cadres de la fondation ont pris la parole pour signaler eux aussi la volonté et la disponibilité de la fondation Amirouche à soutenir toutes celles et tous ceux qui, par leurs efforts, dans leur domaine respectif, honorent le pays. 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter