Nationale

#TITRE

240

La facture en baisse au premier semestre 2016

7 août 2016 | 19:03
M. B.

La facture d’importation de céréales (blé, maïs et orge) a baissé de près de 18% durant le premier semestre de 2016 par rapport à la même période de l’année 2015, alors que les quantités importées ont enregistré une hausse de 8,7%, selon les chiffres provisoires des Douanes.

la facture d’importation de céréales a reculé à 1,56 milliard de dollars (md usd) durant le 1er semestre 2016, contre près de 1,9 md usd à la même période de 2015 (-17,76%), précise le Centre national de l’informatique et des statistiques des douanes (Cnis). Par contre, les quantités importées ont augmenté en s’établissant à 7,53 millions de tonnes (mt), contre 6,93 mt (+8,6%).

Par catégorie de céréales, la facture d’importation de blé (blés tendre et dur) a reculé à 1,033 md usd contre 1,36 md usd (-24,12%), pour des quantités de 4,61 mt contre 4,38 mt (+5,2%). Pour le blé tendre, la facture s’est réduite à 707 millions usd contre 879,5 millions usd (-19,62%), alors que les quantités importées ont augmenté à 3,62 mt contre 3,41 mt, (+6,1%).

Concernant le blé dur, la facture a également baissé à 326,34 millions usd contre 482,31 millions usd (-32,34%) mais avec une hausse des quantités importées qui se sont établies à 990.004 t contre 970.042 t (+2,06%). Quant au maïs, les importations se sont chiffrées à 416,9 millions usd contre 437,7 millions usd (- 4,75%), avec un volume importé de 2,3 mt contre 2,13 mt (+7,8%).

L’orge a fait l’exception en enregistrant une hausse de la facture qui a coûté à l’Algérie un montant de 111,55 millions usd contre 99,44 millions usd (+12,2%), avec une quantité importée de 620.734 t contre 412.067 t (+50,64%).

La baisse de la facture globale des céréales au moment où les quantités importées ont augmenté s’explique par le recul des cours sur les marchés mondiaux des céréales, constaté depuis 2015 à la faveur de stocks abondants et de bonnes récoltes mondiales.

Il est d’ailleurs constaté que sur les 4 premiers mois de 2016, les prix à l’importation de céréales par l’Algérie ont connu de fortes baisses : 343 dollars/tonne (usd/t) pour le blé dur (-28,2% par rapport à la même période de 2015), 200 usd/t pour le blé tendre (-22,5%) et 179 usd/t pour le maïs (-14%).

Dans son dernier rapport mensuel publié la semaine dernière, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a indiqué que l’indice des prix des céréales avait chuté, dont celui du blé en raison de l’abondance des réserves mondiales et des perspectives favorables concernant les disponibilités à l’exportation dans la région de la mer Noire.

Selon la FAO, une forte baisse des prix est enregistrée pour le maïs, en raison des conditions climatiques plutôt favorables dans les principales régions productrices aux Etats-Unis, le plus grand producteur et exportateur de maïs au monde. Pour rappel, la facture d’importation de céréales par l’Algérie en 2015 avait été de 3,43 milliards de dollars (contre 3,54 mds usd en 2014), avec des quantités importées de 13,67 millions de tonnes (contre 12,3 millions de tonnes en 2014). 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter