Nationale

#TITRE

263

La facture des médicaments en hausse de 50%

13 juillet 2016 | 20:16
S. N.

La facture d’importation des produits pharmaceutiques a augmenté de 51% durant les cinq premiers mois de 2016 par rapport à la même période de l’année 2015, selon les Douanes algériennes. 

Ainsi, la valeur des importations de ces produits s’est élevée à 947,52 millions de dollars (usd) durant les cinq premiers mois de 2016, contre 628,19 millions usd à la même période de 2015, soit une hausse de 50,83%, précise le Centre national de l’informatique et des statistiques des douanes (Cnis).

Quant aux quantités importées de ces produits elles ont grimpé de 27,73% en s’établissant à 12.168 tonnes (t) contre 9.526 t entre les deux périodes de comparaison.

Par catégorie de produits, la facture des médicaments à usage humain s’est chiffrée à près de 890 millions usd, contre 593,32 millions usd (+50%), tandis que les quantités sont passées à 10.866 t contre 8.601 t (+26,33%).

Pour les médicaments à usage vétérinaire, leurs importations ont atteint 17,25 millions usd (378 t) contre 11,77 millions usd (340 t), soit des hausses de 46,5% en valeur et de 11,3% en volume. Pour les importations des produits parapharmaceutiques, elles ont coûté 40,42 millions usd (923 t) contre 23 millions usd (585 t), soit une hausse de 75% en valeur et de 57,77% en volume.

Dans le cadre de la rationalisation des importations des médicaments, un arrêté ministériel publié en décembre 2015 avait fixé la liste des produits pharmaceutiques à usage humain et des matériels médicaux fabriqués en Algérie qui sont interdits à l’importation, rappelle-t-on.

Il s’agit de 357 médicaments composés de comprimés, crèmes et pommades dermiques, solutions injectables, suppositoires, pommades ophtalmiques et de sirop.

A cela, s’ajoute également une liste de onze matériels médicaux fabriqués localement et qui sont aussi interdits à l’importation telles les seringues, compresses et bandes de gaze et le bicarbonate de soude pour dialyse.
En 2015, les importations des produits pharmaceutiques avaient atteint 1,96 milliard de dollars (-22% par rapport à 2014) pour un volume global de près de 27.000 tonnes (-15,32%).

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter