Nationale

#TITRE

217

La douane signe un accord de concertation avec les transitaires

10 mars 2017 | 19:15
Z. M.

L’accord signé avant-hier à Alger par le directeur général des douanes, Kaddour Bentahar, et le président de l’UNTCA, Djelloul Aouidette, prévoit notamment la consultation, la concertation et l’échange d’informations entre la DGD et cette organisation professionnelle, ainsi que la formation dans l’objectif de consolider leurs efforts en matière de dédouanement des marchandises.

« Aujourd’hui, nous avons besoin de consolider la relation entre les douanes et l’activité de transit, laquelle constitue un maillon fort de la chaîne logistique et un prolongement de la mission douanière sur le terrain, et de renforcer leurs efforts pour l’intérêt de l’économie nationale, notamment dans cette conjoncture difficile », a déclaré le DG des douanes lors de la cérémonie de signature. Selon lui, cette coopération est devenue impérative pour accompagner les nouvelles mutations de l’économie, qui a connu une dynamique depuis ces dernières années.

« Je pense que ce n’est plus un choix. Nous avons besoin de nous organiser et de nous faire mutuellement confiance », a-t-il dit en affirmant que les transitaires « sont interpellés au même titre que la DGD dans l’application des différentes mesures douanières », notamment le nouveau code des douanes entré en vigueur. Le DG des douanes a également insisté sur l’élargissement de la coopération entre les deux parties pour lutter efficacement contre le fléau de la fraude « qui gangrène l’économie nationale ».

De son côté, le président de l’UNTCA a salué la signature de cet accord « qui devrait permettre l’amélioration du service douanier et le renforcement des compétences professionnelles à travers des sessions de formation au profit des transitaires ».

Dans ce cadre, des rencontres périodiques seront organisées entre les deux parties au niveaux local, régional et national pour examiner l’ensemble des problèmes qui entravent l’activité logistique liée au dédouanement. En outre, la DGD associera désormais l’UNTCA dans l’examen des projets de textes législatifs, réglementaires ainsi que des projets de circulaires et notes en relation avec la réglementation douanière et l’activité des commissionnaires en douane. La DGD s’engage aussi à communiquer à l’UNTCA tout texte législatif ou réglementaire en relation avec l’importation ou l’exportation des marchandises, tandis que cette organisation professionnelle devra veiller, de son côté, à les porter à la connaissance des commissionnaires en douane agréés et adhérents.

Des sessions de formation pour plus de 300 transitaires

L’UNTCA, qui regroupe quelque 300 transitaires et commissionnaires en douane, bénéficiera également de sessions de formation au profit de ses adhérents en vue de renforcer leurs compétences, notamment en ce qui concerne le dédouanement automatique. De son côté, cette union devra adhérer, en vertu de cet accord, à l’action menée par la DGD pour lutter contre les dysfonctionnements qui entravent la bonne conduite des opérations de dédouanement. Par ailleurs, la DGD prévoit la création d’un forum de concertation entre ses services et les entreprises. « 

 L’installation d’un tel forum s’inscrit dans le cadre des efforts de l’ouverture de l’administration douanière à ses différents partenaires », a souligné le DG des douanes.
« Nous sommes en train de préparer la création d’un forum Douanes-entreprises, qui constituera une plate-forme de partenariat entre les représentants des organisations patronales et économiques et notre administration », a-t-il indiqué. Il a ajouté que la DGD aura, à travers ce forum, un observatoire qui suivra l’entreprise et ses préoccupations de manière continue.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter